Ce week-end, nous avons fêté les 30 ans de mon mari. Et pour l'occasion, il y avait très longtemps que j'avais ma petite idée de cadeau à lui coudre. En fait, à peu près depuis que je me suis cousu mon plaid en chutes de jersey et molleton. Parce que depuis que ce plaid trône sur le canapé, Monsieur me le pique régulièrement, en prenant bien soin de le mettre sur l'envers, pour ne pas m'avouer qu'il aime bien mon plaid. C'est devenu un jeu entre nous, dès qu'il oublie de le retourner en se couvrant avec, je lui fais remarquer que mon plaid est super beau et qu'il a bien raison de l'utiliser ! Et quand c'est moi qui l'utilise, il me demande pourquoi je le mets sur le coté qui est moche, qu'il faut mieux le mettre sur le côté gris. Tout ça nous fait bien rire, mais quand même, je me fais avoir dans l'histoire, car MON plaid, que je suis soit-disant la seule à trouver beau, est bien plus souvent sur les épaules de Monsieur que sur les miennes !

Alors, quand en septembre il m'a annoncé qu'il partait une semaine en formation à Paris, j'ai accueilli cette annonce en me disant que ce serait l'occasion de lui coudre SON plaid à lui, sans qu'il n'y voit rien. J'ai donc fouillé dans mon stock le lundi pour y dénicher des tissus qui pourraient lui plaire, qui ne fassent pas trop enfantin ni féminin... Et je peux vous dire que ça n'aura pas été une mince affaire, on voit que je suis habituée à coudre pour Juliette et moi ! Heureusement, dans le fond de l'armoire, se cachait un reste de coupon que je lui avais acheté il y a longtemps pour coudre les rideaux de son bureau. Je m'en suis servi comme base, et ai également réussi à trouver quelques coupons dans des teintes neutres.

J'ai passé une soirée complète à couper mes 99 petits carrés. Ce n'est pas le travail qui me plaît le plus, mais devant Forest Gump, ça l'a fait à peu près ! Le lendemain soir j'ai disposé mes carrés dans mon bureau et assemblé mes 11 bandes. Le mercredi soir, j'ai pu monter mes bandes les unes aux autres, je crois que c'est le moment que je préfère dans le montage de ces plaids, quand on voit vraiment ce que ça va donner. J'ai ensuite dû mettre ce plaid en attente, bien caché pour ne pas que des yeux fouineurs tombent dessus, car je voulais faire une finition au passepoil pour l'assemblage avec la doublure, mais je n'avais ni passepoil tout prêt, ni cordon pour en faire, dans la longueur suffisante en stock. J'ai donc fini l'assemblage avec ma doublure (un plaid acheté trois fois rien en grande surface) sur deux lundis après-midi. Et vous le croirez ou non, mais ce plaid a été entièrement terminé, photographié et emballé plus de trois semaines avant notre petite fiesta de ce samedi ! Rien que pour ça, je suis carrément fière de moi !

IMG_7167

Le plaid terminé mesure 130 cm par 160 cm. Il est bien moins grand que le mien, mais aussi un peu moins chaud, car le mien avait été réalisé avec des chutes de jersey et de molleton, et non de coton comme celui-ci. Mais mon homme est bien moins frileux que moi, donc je me suis dit que ça devrait suffire !

IMG_7168

IMG_7170

IMG_7177

Je suis un peu déçue de la finition au passepoil, car cela m'a pris pas mal de temps pour le poser, mais le cordon est trop fin, du coup ça ne ressort pas du tout comme je l'espérais :

IMG_7173

IMG_7176

Bon, bien sûr, l'homme n'avouera pas que son plaid est beau, mais je l'aurais tout de même bien fait marrer lors du déballage des cadeaux, et j'ai senti que ça l'avait touché... Pas autant que le piano numérique que nous lui avons offert (bah oui, la barre était haute !), mais quand même, je suis sûre que j'ai fait mouche !

Et puis au moins, maintenant, nous sommes bien équipés pour nos soirées d'hiver ! Et tant mieux, puisque c'était le thème du défi chez Madame La Tête dans les étoiles.

IMG_7181

**********

 

Cahier technique :

* Plaid patchwork composé de 99 carrés de 14.5 cm

* Chutes de coton de mon stock

* Plaid tout douillet pour la doublure trouvé en grande surface

* Passepoil noir Ma Petite Mercerie