Les Créations de Ta'Thilde

F.U.C.K Club... Clap de fin

C'est le coeur gros que je vous écris ce soir. Le coeur gros, parce que cet article sera probablement l'un des derniers articles de ce blog, que je n'arrive plus à gérer comme je l'aimais. Vous l'avez remarqué, je suis beaucoup moins présente ici, mais aussi chez vous. Je ne suis pas passée chez certaines depuis octobre, même chez les destockeuses, et ça, c'est carrément la honte. Je n'arrive plus à venir vous voir, je n'arrive plus à vous répondre individuellement (j'en profite pour vous dire un grand Merci pour vos gentils mots sur mon dernier billet), et je n'arrive plus à venir alimenter ce blog sans que ce soit une contrainte. Bref, je ne prends plus de plaisir à bloguer, parce que bloguer, pour moi, ce n'est plus ce que je fais depuis des mois. Bloguer c'était pour moi un partage, mais surtout des échanges. Et ce blog est en train de prendre une tournure unilatérale qui ne me plaît pas du tout, qui ne me correspond plus, et que je n'ai plus envie d'alimenter. Aujourd'hui je me sens mieux sur Instagram (@tathildecreation) et sur ma page facebook. Je continuerai à y partager mes petites aventures, si vous voulez m'y suivre, n'hésitez pas. Je m'excuse pour celles qui fuient les réseaux sociaux...

Bref, c'est le coeur gros que je vais fermer ce petit espace qui a fait parti de ma vie pendant presque 6 ans jour pour jour. Ce petit espace qui m'a permis de faire de merveilleuses rencontres, pour beaucoup virtuelles, mais pour certaines qui se sont, ou vont très vite, se concrétiser dans la vraie vie. Cet espace qui m'a servi de journal intime créatif (mais pas que), de défouloir, de petite parenthèse sur le quotidien qui m'a fait tant de bien. Ce support qui m'a permis de tant apprendre, grâce à nos échanges, vos conseils, nos défis stimulants. Je sais pertinemment que sans ce blog je n'en serais pas là aujourd'hui, ça fait un peu mal de se dire ça, j'ai l'impression d'être un peu ingrate vis à vis de ce que tout ce que ce blog m'a apporté.

C'est aussi le coeur gros que je vais vous laisser orpheline de l'opération destockage. Si l'une d'entre vous veut reprendre le flambeau, qu'elle n'hésite pas, ça me ferait énormément plaisir de voir cette opération perdurer. La liste des destockeuses est mise à jour ICI. Je suis vraiment heureuse et reconnaissante de l'engouement que vous avez eu face à ce projet qui, au départ, était juste un petit défi personnel. Merci infiniment de votre soutien et de vos partages.

Mais voilà, il y a la vraie vie. Ma vraie vie de salariée, ma vraie vie d'auto-entrepreneuse, ma vraie vie de maman et d'épouse. Et je n'ai plus envie de passer à côté de tout ça, ou de stresser pour venir ici au détriment du reste.

Aujourd'hui, c'est donc avec un immense FUCK que j'ai envie d'hurler avec Stéphanie. Fuck contre le temps qui passe, fuck contre la vraie vie qui passe trop vite, fuck contre les soucis matériels qui nous obligent parfois à devoir nous oublier un temps pour subvenir à nos besoins... Fuck à la mort des blogs. Fuck au blog sans réussir à y prendre du plaisir...

Bon, comme il faut une créa Nesquick pour valider la participation au F.U.C.K. Club de The Amazing Iron Woman, je vais vous dévoiler les dernières petites réalisations printanières (ou pas) pour les enfants... Sans chichi et sans blabla, si vraiment vous voulez des précisions, j'en mettrai quelques unes dans le cahier technique en fin d'article.

Et je suis sûre que devant ces petites bouilles vous comprendrez ma décision. Parce que ces petites bouilles changent trop vite et que je ne veux pour le moment plus gaspiller de temps pour en profiter le plus possible <3

10 mARS (2)

10 mARS (1)10 mARS (4)

 

10 mARS (13)

10 mARS (39)

10 mARS (18)10 mARS (24)

10 mARS (33)

10 mARS (22)10 mARS (28)

 

10 mARS (54)

Screenshot_2018-04-15-21-37-2820180415_135552

 

 

 

IMG_8847

IMG_8850

 

IMG_8849

IMG_8855

IMG_8887

IMG_8885

IMG_8836

IMG_8840

IMG_8866

IMG_8870

IMG_8875

IMG_8877IMG_8881

 

IMG_8825

**********

Cahier technique :

- > Robe Magpie Ottobre 4/2014, en 116cm

* Bachette fuschia Tissus myrtille, chutes de cotons du stock

* Modifs : Ajout d'une grande poche ronde avec appliqués fleurs

- > Sweat à capuche Lambswool Ottobre 4/2016, en 92cm

* Molleton à petites motos (Mamzelle fourmi) et chutes de molleton noir

 

- > Sweat à manches raglans Ottobre 1/2014, en 116cm

 

* Jersey molletonné Made in tissus

 

* Chutes de jersey à étoiles du stock

 

* Flex rose Créattitude

 

- > Sweat Wild Deer Ottobre 6/2017, en 92cm

 

* Molleton beige du stock

* Flex noir Créattitude

- > Manteau Against the Wind, Ottobre 1/2013, en 92cm et 116 cm

* Gabardine imperméables bordeaux et marine, tissu fleuri Made in tissus

* Coton à petites mouettes, passepoil jaune et fermetures éclair Ma Petite Mercerie

* Modifs : découpe du dos en deux morceaux pour ajout d'un passepoil et d'une martingale, et d'un pli creux pour la version de Juliette. Modification de la forme de la capuche pour la faire un peu moins couvrante.

- > Petit chèche de "Presque grande", modèle perso


21 avril 2018

La suite de l'opération destockage

Vous avez été plusieurs à me demander de reprendre l'opération destockage, et je suis ravie de voir votre engouement face à ce défi mensuel et votre volonté pour qu'il perdure. J'ai choisi de laisser les rennes de cette opération à la candidate qui y participait depuis le plus longtemps.

Si cela vous dit, Scrap'a'boom vous donne donc rendez-vous chez elle pour poursuivre cette aventure.

Je vous remercie encore infiniment pour votre fidelité et nos échanges durant toutes ces années !

Bonne route à toutes, je vous embrasse !

Posté par Ta Thilde à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Opération destockage #49 - Mon sweat jeannette

Je me rends compte que nous sommes déjà le 31, et que j'ai complètement zappé l'opération destockage ! Heureusement que toutes vos newsletters m'ont fait prendre conscience que j'avais dû passer à côté de quelque chose !

Bref, pour ce nouvel opus, je vais aujourd'hui vous présenter l'un de mes nouveaux sweats (et oui, encore !). Ce sweat, je me le suis cousu pendant les vacances de noël (l'une de mes rares cousettes pendant ces vacances là d'ailleurs, bien que j'avais prévu un programme long comme le bras !). C'est un modèle tiré du livre que je convoitais depuis un moment : "Coudre le stretch" de Marie Poisson. Mon père me l'a offert à Noël, et inutile de vous dire que j'ai eu envie de l'inaugurer immédiatement. Je n'avais donc pas d'autre choix que de piocher dans mon stock pour tester l'un de ces modèles...

J'ai donc ressorti le coupon de sweat déjà présenté lors du dernier destockage. Comme la couleur était un peu tristoune, j'ai décidé de couper toutes mes bandes de finitions dans des chutes de jersey violet (trouvé chez Mondial tissu pour coudre des snoods pour les marchés de noël, il m'en restait quelques chutes que j'ai pu finir d'exploiter avec cette cousette). J'en profite pour me poser la question de la frontière entre tissus privés et pros... Est-ce que je peux légitimement destocker du tissu acheté pour la boutique ? Ou est-ce que ça ne devrait pas compter ? Bon, pour aujourd'hui, on va dire que ça passe, après tout, ça me fait toujours une petite bande de jersey en moins sur mon étagère...

En ce qui concerne la couture du modèle, je n'ai rien eu à redire, j'ai même pris beaucoup de plaisir à coudre ce modèle, et à lire ce livre en général. Je le trouve vraiment très bien fait, il regorge de petites astuces pour réussir à coudre les matières extensibles. Je regrette vraiment de ne pas l'avoir eu lors de mes débuts avec le jersey, il m'aurait été bien utile (même s'il n'est jamais trop tard pour apprendre !!). Ce qu'il y a aussi génial avec ce livre, c'est la déclinaison quasi infinie de chaque modèle ! C'est génial d'avoir une multitude d'encolures, de longueurs de corps et de manches à chaque fois, et des tas de conseils pour effectuer les ajustements au mieux. J'ai choisi de coudre ce sweat Jeannette en longueur courte (ce qui est largement assez long pour moi vu ma taille !), avec l'encolure V dégagée, des bracelets de poignets et un ourlet avec bande au bas du sweat.

Je n'ai pas fait de photos sur cintre, je vous montre directement ce que cela donne :

IMG_8685

 IMG_8684

IMG_8692IMG_8696

IMG_8689IMG_8688

Je suis plutôt contente de ce sweat, que j'aime porter lorsque je reste à la maison, en mode cocooning.

Ce mois-ci, j'ai le plaisir de ré-accueillir Ozélie dans l'équipe des destockeuses :

1000 et une étoiles

126, rue du Colombier

3MetCie

 Anaey

AstérOide

Au pays des Ouistitis

Bel'Coutures

 Buzz la fée

Clair de Lutin

Clefs aux Fées

 Coudre et découdre

Couds toujours... tu m'intéresses !

D'amour et de lait

Dane et le crochet

Devines-tu ?

Domimod Home

Elodiecoud

Fée Main

Fil' dans ta chambre !

Gris-bonheurs

KanKatKou

La Chouette bricole

La petite manufacture du Lys

La Poule qui pique

La Sorcière bricoleuse

L'Atelier Arlequin

Le Chat et la Marmotte

Les 4 Bobinettes de Fanny

Les Filles du Mercredi

Les récrés de Béa

Les bricoles de l'Arsouille

L'étoile Buissonnière

Made in love made in mum

Mamzelle Zouzou et Cie

Mes Petits loisirs

Miss LéaRose

Nadiakrea971

Nath'N'Style

 NMB et Compagnie

Patchouli.k

Petites Brindilles

Rachou'ettes créations

Reyhaziel

Scrap'A'Boom

So Scrap

Tata marraine

The Amazing iron Woman

Two bee active

J'espère encore une fois n'avoir oublié personne, n'hsitez pas à me tirer les oreilles si c'est le cas !

19 mars 2018

La #capsuledespitchouns - L'hiver de Juliette

Avant qu'on entre officiellement dans le printemps, il est temps de vous présenter (avec tellement de retard que ça m'en fait honte !) la capsule hivernale de Juliette. Je ne vous ferai pour cette dernière édition de 2017 (hum hum) qu'un seul billet sur la capsule de Juliette, au lieu des deux billets que j'avais pris l'habitude de vous faire lors des éditions précédentes. Mais le pauvre Arthur s'est retrouvé dépourvu de capsule pour cet hiver (bon, il a quand même eu cette tenue, ce n'est pas si mal !).

L'élément principal de cette capsule hivernale est le manteau que j'ai cousu à ma fripouille en octobre. J'avais flasché lors de sa sortie sur le modèle Virtuose d'Her Little World. Je l'ai donc commandé sans réfléchir et l'ai cousu très rapidement. J'ai utilisé du soft shell en double couche (pour l'extérieur et la doublure) pour qu'il soit bien chaud. Je l'ai coupé en 6 ans, il est un chouilla grand mais rien de bien choquant. J'ai réalisé la version à coulisse pour resserrer la taille, mais j'ai monté cette coulisse à ma sauce pour pouvoir y glisser un élastique entre les deux couches de tissus (je ne voulais pas de ruban qui ressorte du manteau).

Je vous montre ce que ça donne, avec des petites photos prises en novembre lors de notre virée parisienne. Vous verrez sur toutes ces photos tous les jolis détails qui m'ont fait craquer pour ce modèle, qu'ils soient simplement esthétiques, ou pratiques (la grande capuche avec le col bien couvrants sont juste géniaux !) :

1er Novembre (56)

1er Novembre (57)

1er Novembre (59)

1er Novembre (48)

1er Novembre (52)

1er Novembre (53)

1er Novembre (54)

1er Novembre (55)

1er Novembre (50)

En deuxième pièce, j'ai cousu un snood pour garder le petit cou bien au chaud. Il a été cousu dans un reste de polaire utilisé pour une cousette de la boutique, que Juliette s'était réservé :

IMG_1992IMG_1993

 

1er Novembre (62)

 

1er Novembre (45)

1er Novembre (69)

Comme il fallait une troisième pièce à cette capsule, je vous présente un petit sweat cousu pendant les vacances de Noël (en plus, ça me permet de rattraper mon retard de publications !). Il n'est pas coordonné au manteau, mais il est dans les même tons que le snood, alors on va dire que ça colle pour la capsule ! Il s'agit d'un sweat tunique cousu d'après la robe Bla Blomma du magazine Ottobre 1/2016. Je l'avais d'ailleurs déjà réalisé pour la capsule printannière de Juliette. Je l'ai cette fois ci coupé en 110 cm dans un joli sweat rose pâle à étoiles noires. Je n'ai pas pris le temps de faire de photos sur cintres, voici ce que ça donne sur ma fripouille :

IMG_8128

IMG_8131IMG_8132

 

IMG_8135

IMG_8138

IMG_8139

IMG_8141

Je vous laisse sur cette dernière photo d'une petite fille contente de son mini dressing d'hiver (parce que les cousettes hivernales se sont limitées à ça cette année, ça fait tellement léger comparé aux autres années...).

Belle semaine et à très vite pour le destockage !

**********

Cahier technique :

- > Manteau Virtuose Her Little World, en 6 ans

* Soft shell fruit des bois et coton à pois Butinette

* Fermetiure éclair et pressions résines du stock

- > Snood (modèle perso)

* Polaire licornes et polaire grise Butinette

- > Sweat Ba Blomm Ottobre 1/2016 en 110cm

* Molleton Poppy à étoiles Ma Petite Mercerie

* Jersey noir du stock

* Molleton noir Mamzelle fourmi

* Wax du stock

28 février 2018

Opération destockage #48 - Sa tenue d'anniversaire

J'ai bien failli déclarer forfait pour ce deuxième destockage de l'année. Pas que je n'avais rien à vous montrer, juste que je n'ai pas eu le temps de rédiger un article jusque là, et que j'avoue que ce soir, je n'ai qu'une envie, c'est me poser... Mais depuis ce matin j'ai mauvaise conscience, alors je vais vous faire un petit article express pour vous présenter la tenue que j'avais cousue pour le premier anniversaire d'Arthur.

Côté fournitures, j'avais ressorti un coupon de molleton commandé chez Bennytex pendant l'hiver 2016 - 2017. J'avais été un peu déçue de la qualité à sa réception, je le trouvais un peu trop raide et trop sombre, alors je l'avais rangé sans chercher à l'utiliser. Au final, en le ressortant en fin d'année, je ne le trouvais plus si mal que ça... J'y ai associé un coupon de lainage tout fin qui venait du stock de la grand-mère de mon mari. Et enfin, pour compléter la tenue, j'ai ressorti un reste de velours milleraie bleu marine. Je n'arrive absolument pas à me rappeler d'où il vient et ce que j'ai déjà cousu avec le début du coupon, c'est pour dire qu'il doit dater !

Côté patron, j'ai refait un T-Shirt Katsu (du livre "Esprit kimono pour les petits") pour le haut. Je l'ai coupé en 12 mois pour la largeur, et 18 pour la longueur, je trouve qu'il tombe très bien ainsi. Pour le bas, j'ai voulu tester la marque de patron Ikatee en cousant le pantalon à Bretelles Brighton. Je l'ai coupé en 18 mois. La longueur est un peu longue, mais la largeur est un peu juste. Je ne sais pas si c'est mon bébé qui a des grosses fesses ou non, mais je partirai sur une taille en plus pour la largeur la prochaine fois (parce que malgré ce petit soucis de taille j'aime beaucoup le tombé de ce pantalon) ! J'ai totalement doublé le pantalon avec le lainage fin, pour avoir un pantalon vraiment chaud (on en manquait dans la garde-robe du bonhomme, et quand je vois les températures de ces derniers jours, je me dis que j'ai bien fait).

Bref, je vous montre ce que ça donne... Du moins je vais essayer, parce qu'avec mon asticot, ce n'est pas facile de vous présenter des photos potables ! Les deux premières ont été prises le jour du premier anniversaire d'Arthur :

27 Décembre (30)

27 Décembre (32)

Comme le jour J je n'ai pas vraiment réussi à avoir de jolies photos, j'ai refait une séance un autre jour, au calme. Vous remarquerez que cette fois il n'y a pas les bretelles, je ne trouve pas ça pratique au quotidien donc on ne les utilise pas...

IMG_7780IMG_7782

 

IMG_7781

IMG_7785

IMG_7788

IMG_7789

 

J'en profite pour vous montrer les petits chaussons portés sur ces dernières photos (ceux des premières photos sont des chaussons que j'avais cousu à Juliette). Ils ont été cousus en fin d'année en piochant dans ma boîte à cuir, un petit plaisir dont je ne me lasse pas !

IMG_2273

IMG_2274

IMG_2276

 

Voilà pour ce destockage, qui nous donne une petite tenue portée très souvent !

Je vous mets la liste des destockeuses. Mais je dois bien vous confesser que je n'ai pas réussi à la mettre à jour ce mois-ci, et que j'ai dû oublier des nouvelles recrues... N'hésitez pas à me relancer, j'ai tellement de mails en attente que je n'ai pas réussi à retrouver les demandes d'inscriptions...

1000 et une étoiles

126, rue du Colombier

3MetCie

 Anaey

AstérOide

Au pays des Ouistitis

Bel'Coutures

 Buzz la fée

Clair de Lutin

Clefs aux Fées

 Coudre et découdre

Couds toujours... tu m'intéresses !

D'amour et de lait

Dane et le crochet

Devines-tu ?

Domimod Home

Elodiecoud

Fée Main

Fil' dans ta chambre !

Gris-bonheurs

KanKatKou

La Chouette bricole

La petite manufacture du Lys

La Poule qui pique

La Sorcière bricoleuse

L'Atelier Arlequin

Le Chat et la Marmotte

Les 4 Bobinettes de Fanny

Les Filles du Mercredi

Les récrés de Béa

Les bricoles de l'Arsouille

L'étoile Buissonnière

Made in love made in mum

Mamzelle Zouzou et Cie

Mes Petits loisirs

Miss LéaRose

Nadiakrea971

Nath'N'Style

 NMB et Compagnie

Patchouli.k

Petites Brindilles

Rachou'ettes créations

Reyhaziel

Scrap'A'Boom

So Scrap

Tata marraine

The Amazing iron Woman

Two bee active

Le mois prochain, je vous montrerai le sweat que je me suis cousue avec les restes du coupon utilisé pour Arthur. En attendant, portez vous bien !

 

23 février 2018

Mon sweat fléole et sa minie copie - Duo mère fille inside

Aujourd'hui, j'ai envie de vous présenter un petit duo mère fille (parce que ça faisait quand même longtemps !). Il s'agit de mes premières cousettes de l'année. Enfin... de ma première cousette de 2017, et de 2018 !

Le premier modèle est un sweat Fléole d'Etoffe Malicieuse. Vivianne m'avait offert ce patron à une période où je n'allais vraiment pas bien, et ce geste m'avait énormément touchée (merci encore !). Je n'avais jamais pris le temps de coudre ce modèle, mais en janvier 2017, après la naissance d'Arthur, j'ai soudainement eu envie de m'y mettre. Ce modèle me semblait être idéal pour cacher mon reste de bidon et avoir un vêtement cocooning et féminin. Et je ne m'étais pas trompé sur ces points, il a rempli ses promesses dès le début, et c'est un sweat que je porte encore très souvent lorsque j'ai envie de me sentir bien...

Je ne pourrais plus vous donner trop de détails au sujet de sa réalisation, je n'en ai que de vagues souvenirs. La seule chose qui me revient est que ça avait été vite, très vite ! Et que j'avais dû légèrement diminuer l'ampleur des manches chauves-souris (uniquement pour une question de goût, parce que je suis petite et que j'avais peur que de vraies manches chauves-souris me tassent de trop). Passons aux photos pour voir ce que ça donne :

IMG_9595

IMG_9597IMG_9598

 

 

 

 

 

 

 

 

A force de me voir porter mon sweat, ma missounnette a fini par me dire qu'elle aimerait bien elle aussi avoir un sweat "aux grandes manches". Je m'y suis donc attelé à la fin des vacances de Noël, en la laissant fouiner dans mon stock pour choisir ses tissus. Et je dois dire que je suis fière d'elle, et que je trouve qu'elle a plutôt bon goût quand je vois ce qu'elle m'a sorti !

IMG_7795

Pour coudre cette minie copie, j'ai pris un sweat dans l'armoire de ma miss qui lui va bien, j'ai reporté le patron en attachant les manches au corps, j'ai modifié les dessous d'emmanchures pour avoir un peu d'ampleur, et j'ai ajouté des bandes de finitions au niveau de l'encolure, du bas du sweat et des poignets. Je me suis par contre retrouvée un peu juste en tissu pour les bandes des poignets, du coup j'ai du doubler avec du sweat (au lieu de faire une bande pliée en deux), et les manches sont un poil courtes (elles font plus offices de manches 3/4 que de manches longues). Mais bon, ma fripouille est quand même contente, et il est temps de passer aux photos portées pour vous montrer ce que ça donne et illustrer mes explications un peu obscures :

IMG_7809

IMG_7811

IMG_7812IMG_7814

 

IMG_7816

Et voilà pour ces deux sweats u top du confort ! Encore un grand merci à toi Viviane pour ce merveilleux patron, et ta gentillesse !

22 février 2018

J'ai testé pour vous... La gigoteuse de Puperita !

Tester un patron en avant-première est toujours une aventure palpitante et excitante. Et quand on a la chance de tester un patron pour une merveilleuse créatrice américaine, cette aventure est encore plus exaltante !

Aujourd'hui, je vais donc vous parler de ce test que j'ai eu la chance de faire pour Annalisa, la géniallissime créatrice des patrons Puperita. Je connais cette marque depuis un moment, j'ai d'ailleurs cousu le premier blouson de Juliette avec un de ses patrons (click click ICI pour le souvenir si tu n'as pas peur de la faille spacio-temporelle !). Bref, il y a une dizaine de jours, Annalisa lançait un appel aux testeurs pour tester son nouveau patron de gigoteuse, My Nest Sleep Sack. J'ai rempli le formulaire en me disant que je n'avais aucune chance d'être sélectionnée. Mais quelques heures plus tard, j'ai reçu une invitation au groupe secret Facebook du test de ce patron, avec 17 autres chouettes couturières. Et c'était parti pour le test !

Tout est allé très vite, et j'ai vraiment adoré. Dès réception du fichier, je me suis lancée dans la couture de cette gigoteuse. J'ai choisi des tissus du stock : un magnifique coton offert par ma soeur pour le Bai Jia Bei d'Arthur (il faut d'ailleurs que je prenne le temps de vous le présenter), et le coton qui était initialement prévu en doublure de ce Bai Jia Bei. J'ai également utilisé de la ouate en triplure, de 1 cm d'épaisseur (elle aussi prévue normalement pour le Bai Jia Bei, il va vraiment falloir que je vous explique toute cette histoire !).

Avant de continuer, il faut que je vous présente un peu ce modèle. Il s'agit donc d'une gigoteuse, avec un zip sur le côté. Jusque là, rien d'extraordinaire. La particularité de ce modèle est qu'il est décliné en 8 tailles allant de la taille naissance au 4 ans. Je n'avais utilisé que des gigoteuses du commerce jusque là. La taille 1 jusqu'à 2-3 mois, puis la taille 6 mois à 3 ans. Et très franchement, le changement de taille a été un peu pénible pour les deux enfants : ils étaient étriqués dans la gigoteuse de taille 1, mais étaient totalement perdus dans la taille 2. Et même maintenant par exemple, même si Arthur ne flotte plus au niveau du haut de la gigoteuse, il y a un amas de tissu en bas de ses jambles qui doit être franchement inconfortable pour lui lorsqu'il bouge. Avec ce modèle, ce genre de problème est terminé : à chaque taille sa gigoteuse totalement ajustée ! Alors c'est vrai, elle est utilisée moins longtemps qu'une gigoteuse réglable. Mais pour le confort de mon bébé et la tranquilité de ses nuits, je suis prête à lui coudre de nouvelles gigoteuses au fil de sa croissance !

Pour ce test, j'ai donc choisi de coudre cette gigoteuse en 12 mois selon le tableau des tailles du modèle, pour mon bébé de 13 mois (enfin, bientôt 14 maintenant). La taille est vraiment parfaite pour nous. Le haut du corps est ajusté en restant confortable, on a une petite marge au niveau de la longueur, sans avoir trop de tissus qui pendouille (d'ailleurs, à ce sujet, la version finale du patron a été allongée de quelques centimètres). Arthur dort souvent les jambes écartées et il semble vraiment à l'aise et libre de ses mouvements dans sa nouvelle gigoteuse, qu'on a vraiment adoptée avec plaisir !

Allez, je vous montre ce que ça donne !

IMG_8142

IMG_8144

IMG_8145

IMG_8156

IMG_8153

Avant que je ne continue avec les photos en action, il faut que je vous dise que cette gigoteuse a été un vrai régal à coudre ! Tout est si bien expliqué (même avec des explications en anglais, langue qui me pose soucis !), que ça se fait les doigts dans le nez ! J'ai vraiment adoré coudre cette gigoteuse, que je me demande pourquoi je n'avais pas fait ça avant ! Et qu'une version estivale en double gaze est déjà en réflexion ! Mais en attendant, voici les photos de mon petit bonhomme dans sa nouvelle gigoteuse :

IMG_8157

IMG_8165

IMG_8175

IMG_8178

IMG_8185

IMG_8187

IMG_8190

IMG_8196

Alors, n'est elle pas parfaite cette gigoteuse ? Si vous recherchez un modèle joli, avec de jolies finitions, facile et rapide à coudre, et CONFORTABLE pour votre petit bout, n'hésitez pas, filez vite chez Puperita acquérir ce patron, qui est déjà en vente, et en promotion uniquement aujourd'hui !


www.etsy.com/puperita/listing/157287727

15 février 2018

Ma première contribution au F.U.C.K Club

Vous avez sans doute entendu parler du F.U.C.K Club de Stéphanie, alias The Amazing Iron Woman ?! Si non, je me demande vraiment ce que vous faisiez ces dernières semaines ! Parce que même en ayant du mal à me connecter à la blogo en ce moment, je n'ai pas pu échapper au lancement de ce club un peu déjanté, cette "Fédération Universelle de Créatives Kamikazes". Bon, franchement, au début je me suis dit que ce n'était pas sérieux. Parce que je manque cruellement de temps pour tout, alors pourquoi me rajouter des obligations ?! Mais j'ai du mal à ne pas suivre les délires de Stéphanie, parce que, je l'avoue, chacune de ses newsletter (même si je les ouvre souvent avec des semaines de retard) est une petite dose de bonheur pour moi ! Je suis fan de tout ce qu'elle pond, créativement parlant, et j'adore son franc-parler, la sincérité et l'émotion qui se dégage de ses billets. Et puis le fait que le règlement soit assez souple et que la création mensuelle ne soit pas obligatoire m'ont séduite... Et enfin, avoir l'occasion de râler une fois par mois ouvertement a totalement fini de me convaincre !! Parce que je suis une vraie râleuse, j'ai du mal à m'empêcher de boubousser du matin au soir, alors pouvoir le faire ouvertement une fois par mois est carrément... jouissif !

J'ai tout de même bien failli ne rien vous présenter pour cette première participation. Parce que même si j'ai furieusement envie de me coudre plein de trucs en ce moment, mes séances coutures sont réservées à la boutique. D'autant plus que depuis la rentrée de janvier je passe presque toutes mes semaines au collège, à faire des remplacements. Et franchement, ça commence à me gaver sérieusement. Je n'ai plus assez de temps pour la boutique, je loupe des commandes, ce qui est quand même nul quand tu viens de te mettre à ton compte, et en plus toutes ces heures supplémentaires ne sont même pas payées (alors que ma nourrice, elle, je dois bien la payer en plus), elles seront récupérables en fin d'année. Je me retrouve donc obligée à coudre tous les week-end alors que je m'étais promis de me calmer niveau rythme. Et ça, mon petit coeur me le rappelle depuis la péricardite que j'ai faite pendant les vacances de noël. Ça aussi ça me saoule d'ailleurs. J'en ai marre des douleurs, marre de ne plus pouvoir faire d'effort sans que mon coeur me le fasse payer, et marre de ne plus courir alors que j'avais depuis quelques mois réussi à reprendre le footing, ce petit moment rien que pour moi... Bref, Stéphanie voulait du râlage, j'en ai encore plein sous le pied pour ce mois-là, mais nous allons passer à quelque chose de plus positif : mon nouveau sweat qui vient finalement de voir le jour.

En fait, dimanche, alors que je devais me mettre à la couture d'une trousse de toilette, j'ai laissé de côté mes coupons de tissus pour sortir un molleton noir de sous mon bureau. J'avais acheté ce coupon pour coudre un sweat Aconit à mon mari, mais Monsieur avait décrété que ce patron ne lui plaisait pas et que ça ne servait à rien que je perde du temps à lui coudre des trucs. Je venais d'acheter le magasine "Coudre c'est facile", car j'avais flasché sur le sweat de la couverture, alors ce dimanche, j'ai décidé de me consacrer une petite séance couture pour me faire ce sweat.

Le décalquage du patron a été une véritable horreur et je me suis promis de ne plus jamais acheter ce magasine. Certes, les planches sont plus aérées qu'un Ottobre par exemple, mais il n'y a aucune nomenclature pour les différentes tailles du modèle. Vous vous retrouvez donc avec un enchevêtrement de lignes continues qui se croisent dans tous les sens, et pour certaines pièces, c'est carrément galère de réussir à suivre sa ligne de taille sans se mélanger les pinceaux. Je n'ai pas suivi les explications du magasine pour le montage, je commence à avoir l'habitude de monter des sweats alors j'ai fait ça à ma sauce. D'autant que je me suis permis une totale interprétation du patron : j'avais flasché sur le sweat à col large du magasine, mais je préférais les poches du sweat à capuche, j'ai donc mixé les deux modèles. J'ai également supprimé les bandes des poignets et du bas du sweat pour obtenir un résultat plus féminin, et j'ai redessiné un peu le modèle pour obtenir une sorte de tunique en molleton. Enfin, dernière chose, j'ai utilisé un coupon de wax pour mes découpes du col et des poches, histoire d'utiliser les dernières chutes d'un coupon de wax ramené de Côte d'Ivoire par ma tata.


Je vous montre tout de suite ce que ça donne, ça sera plus parlant ainsi :

IMG_8226

Je ne regrette pas de m'être autorisée à me prendre ce petit temps pour moi, parce que je suis raide dingue de mon nouveau sweat ! Même si le col a un tombé un peu raide (en même temps il ne fallait pas s'attendre à des miracles en le coupant dans du wax), je suis vraiment fan du résultat, qui, en plus, est super confortable (point très important pour moi !) :

IMG_8256

IMG_8262

IMG_8263

IMG_8261

Je crois que je peux dire merci au F.U.C.K Club ! Et je dis vivement le mois prochain... Parce que j'ai trèèèèès envie d'une petite robe noire, et je pense qu'il n'y a que grâce à Stephanie que je réussirai à dire Fuck à toutes mes autres obligations pour prendre du temps pour moi !

**********

Cahier technique :

* Sweat à large col largement modifié tiré du magasine "Coudre c'est facile" n°48, en 36

* Molleton noir Mamzelle fourmi

* Wax du stock

Posté par Ta Thilde à 19:51 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,