Les Créations de Ta'Thilde

03 juillet 2015

Défi Cousettes d'été

Il y a quelques temps, Madame La Tête dans les Etoiles nous proposait un petit défi sur le thème "Cousette d'été". Je ne pensais au départ pas participer, et puis je me suis dit que ce serait l'occasion de propulser en tête de ma To do List un projet qui y dormait depuis bien trop longtemps à mon goût : le pantacourt Alibour, du merveilleux livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Malicieuse. En ce moment, j'enchaîne les projets pour les autres, entre les cadeaux d'anniversaire de Juliette, les divers sacs, les robes pour le mariage de ma belle-soeur... Alors dès qu'une occasion se présente pour penser à moi, je saute dessus !

La réalisation de ce pantacourt a été assez longue, mais très agréable. J'ai beaucoup aimé le voir prendre forme, même si j'ai rencontré quelques soucis, notamment pour poser ma fermeture éclair (qui n'est plus invisible du tout), et pour faire de jolies finitions au niveau des parementures de bas de jambe. Cette étape m'a vraiment donné du mal, mais je ne peux m'en prendre qu'à moi même : j'ai voulu légèrement raccourcir le pantacourt, mais dans ma découpe, je me suis trompée, et j'ai agrandi les marges de couture où les parmentures sont censées se croiser. J'ai donc essayé de bidouiller pour rattraper mes bêtises, mais malheureusement, ça plisse beaucoup sur les côtés. C'est assez rageant, car le charme de ce modèle réside justement dans les détails des bas de jambes !

Ceci dit, ces points ne m'empêcheront absolument pas de porter mon nouveau pantacourt, car je l'aime tout de même énormément (et, accessoirement, je n'ai plus rien à me mettre !) ! Je vous laisse juger... avec des photos de qualités moyennes puisqu'elles ont été prises avec mon portable... Mais l'occasion d'organiser de vraies séances photos se fait assez rare en ce moment !

20150621_172214

20150621_172225

Je suis sous le charme de ces si jolies poches !

20150621_17223220150621_172236

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je les ai décorées asymétriquement d'une petite bordure de strass que j'avais eu en cadeau auprès d'un fournisseur (mais, la honte, je ne me souviens plus de qui), à la place des boutons qui agrémentent normalement le modèle. Je les ai également entièrement doublée, car je n'arrive jamais à faire un joli arrondi en repliant simplement la marge de couture sur l'envers (et en plus, je me brûle à chaque fois les doigts avec le fer !).

J'ai, par contre, conservé les boutons sur les revers des jambes :

20150621_17224520150621_172303

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous avez vu comme ça plisse ?! L'horreur !

20150621_172329

Je vous l'accorde, cette version est loin d'être au top niveau finitions. Mais ça me donne une excuse pour en refaire une autre version parfaite pour l'été prochain (je reste réaliste quand au délai de réalisation de cette nouvelle version !). Et pour celle-ci, je serai bien vigilante au respect des marges de coutures. Je pense aussi que je réduirai un petit peu la hauteur de l'entrejambe, car la taille se retrouve assez haute (on en voit d'ailleurs la marque sous mon T-Shirt sur certaines photos). Mais très honnêtement, ce pantacourt est tellement confortable que ses petits défauts se font vite oublier dès que je l'enfile !

**********

Cahier technique :

* Pantacourt Alibour, du livre "Couture pour femmes", cousu en 36

* Jean  Lolie Shop

Coton Ring aroud the Posy de Michael Miller Modes4U

* Boutons de mon stock (trouvés dans un vide grenier)


01 juillet 2015

J comme Juliette Dresses

Cela fait plusieurs mois que je suis en sous-marin les défis organisés par l'Etoile Buissonnière. Car depuis un certain temps, je me rends bien compte que le temps n'est pas extensible, alors je ne m'autorise à participer aux défis que s'ils me permettent de rayer une ligne de ma To Do List. Lorsque j'ai lu l'annonce du nouveau défi de Filante, je suis au début resté dubitative. Une couture en J... jaune, jersey... mouai... Et puis en relisant ma To Do List, je suis retombée sur les 3 Juliette Dress de Lily Bird Studio que je suis censée coudre pour le mariage de ma belle-soeur, en septembre. Alors ce défi tombait à point nommé pour me motiver à me lancer dans ma petite production des robes de Juliette et de ses cousines !!

Lorsque Maeva et Simon nous avaient annoncés leur mariage, je m'étais très vite lancée dans la recherche d'un modèle de robe pour Juliette. Et puis, la Juliette Dress m'était apparue comme une évidence, son nom faisait que ça ne pouvait être que cette robe ! J'aime beaucoup sa coupe un brin rétro, et surtout, sa grande ouverture dans le dos ! J'ai d'ailleurs tout de suite su que je modifierai cette ouverture pour en faire un dos nu en forme de coeur. J'en ai parlé avec Emma, la deuxième soeur de mon homme, et la maman de deux cousines de Juliette. Elle a adoré la robe, alors en moins de deux, je me suis retrouvée avec deux robes en plus à coudre (pour mon plus grand plaisir, car j'adore coudre les modèles Lily Bird Studio, et les loulouttes sont bons publics pour mes cousettes !).

L'une des étapes les plus longues aura été de trouver les tissus pour les robes. Emma s'est occupée des tissus des loulouttes, moi de celui de Juliette, et on a fait une commande groupée chez Mode4U. La deuxième étape la plus longue aura été de trouver la motivation et le temps de s'y mettre. Mais le défi de Filante était le petit coup de pied aux fesses qu'il me fallait !

J'ai été très étonnée par la "rapidité" d'exécution de ces robes ! J'ai passé en moyenne quatre soirées par robes, découpes des tissus et modification du dos inclus. Les trois robes ont été un régal à coudre (même si l'euphorie fini par retomber à la troisième version !), grâce aux explications illustrées par de nombreuses photos très explicites (je rappelle que l'anglais et moi, ça fait deux, voire même trois !). C'est un modèle qui possède des petits détails qui me font totalement craquer : le dos, bien entendu, mais aussi les jolis petits mancherons, l'ampleur de la jupe, les jolis découpes arrondies, et puis les jolis finitions du modèle, avec le corsage entièrement doublé, l'ourlet rapporté sur le bas de la jupe...

IMG_6505

IMG_6506

La robe de Juliette a été la première cousue, elle m'a donc permis de repérer le montage, avec les hésitations et les petites bêtises que ça implique. Comme c'était la première, elle n'est pas parfaite, je me suis par exemple rendu compte que le coeur au niveau du dos demanderait quelques ajustements (il perd de sa symétrie une fois la robe fermée). Et puis les pressions résines, ça ne le fait pas : la couleur collait bien, mais ça fait vraiment trop grossier. Ça restera tout de même tout à fait portable le jour J, si elle lui va... Car l'essayage a été la grosse déception : la robe est trop large ! Le coeur ne se tient donc pas bien, et bouge beaucoup. Je me suis promis d'attendre la fin de l'été pour lui réessayer, et éventuellement la retoucher en largeur pour l'ajuster comme il faut. Car je me rappelle que notre petite escapade de l'été dernier en bord de mer avait eu pour conséquence de provoquer une jolie poussée de croissance sur Juliette... Avec un peu de chance, les deux semaines prévues en bord de mer en fin d'été auront le même effet cette année, et Juliette aura pris quelques centimètres d'ici septembre ! J'espère vraiment ne pas avoir trop de retouches à faire, car j'ai eu la merveilleuse de surpiquer TOUTES mes coutures pour plaquer les marges de couture sur l'envers et obtenir de jolies finitions. Bref, affaire à suivre pour cette première version, que je vous dévoile donc telle quelle aujourd'hui :

IMG_6487

IMG_6492

IMG_6493

IMG_6491

IMG_6490

Les robes de Lou-Ann et Lison ont été réalisées dans la foulée, je voulais les attaquer pendant que j'avais le montage bien en tête. Le moment de la découpe a provoqué un grand moment d'angoisse : j'ai passé toute une soirée à jouer au Tetris avec les pièces de mes deux robes, à essayer de tout caser sur les 4 mètres de tissu qu'Emma avait commandé. Au bout d'une heure et demi, j'ai du me rendre à l'évidence : il me manquait un mètre pour couper le dos et deux des côtés de la robe de Lison. Heureusement, j'ai retrouvé le même tissu sur a un prix tout à fait raisonnable, j'ai donc pu passer ma commande du complément et être livrée 5 jours plus tard... Je n'ai quasiment pas attendu entre la couture de la robe de Lou-Ann et celle de sa petite soeur ! Les deux robes sont donc coupées dans le même tissu, seul le petit détail du bas de la doublure diffère. Contrairement à la robe de Juliette, dont le système de fermeture ne me convient pas du tout, j'ai fermé ces robes à l'aide d'agraffes.

L'essayage a là encore révélé une mauvaise surprise. La robe de Lou-Ann, que je pensais être trop juste, lui va finalement bien, et ai même un petit peu large (mais rien de bien choquant, donc on laisse comme ça). Par contre, celle de Lison était vraiment trop juste, lui enfiler a été très difficile, et la pauvre ne pouvait quasiement plus bouger ! J'ai réduit un petit peu la marge de couture à l'arrière de la robe, et ai sourtout allongé le coeur sur 5cm, histoire de libérer de l'aisance dans le dos. Avec ces modifications, heureusement, Lison arrive à enfiler sa robe et y faire des bétises. Je trouve que le coeur est moins joli ainsi, mais c'est la seule solution que nous ayions trouvé pour modifier cette robe sans tout refaire.

IMG_6494

Je ne sais pas si ça vient d'une erreur de ma part, mais comme vous le constatez, la robe de Lou-Ann est beaucoup moins cintrée que celle de Lison et Juliette...

IMG_6501

IMG_6503

IMG_6504

IMG_6496

 IMG_6499IMG_6497

 

 

 

 

 

 

 

Je sais que vous allez rester sur votre fin avec ce post, car je n'ai pas fait de séance photos, vous ne verrez donc pas ces robes portées aujourd'hui. Mais très honnêtement, coudre ces robes pour aujourd'hui a déjà relevé de l'exploit, alors organiser une séance photos avec les trois demoiselles était mission totalement impossible dans ce délai. Mais voyons le bon côté des choses, cela va permettre de garder un petit peu de surprise pour le mariage. Et je vous le promets, je referai un article après le mariage avec toute une série de photos en situation le jour J.

**********

Cahier technique :

* Juliette Dress de Lily Bird Studio, réalisées en 3ans, 6ans et 10ans

Coton Ring aroud the Posy de Michael Miller Modes4U pour la version de Juliette

* Coton Cottage Birds Teal de Riley Blake Modes4U et MyBEEhouse pour les versions de Lou-Ann et Lison

* Biais turquoise Ma Petite Mercerie

* Biais blanc, galon pompons vert d'eau et dentelle corail Les filles à pois

30 juin 2015

Tuto des fronces à l'élastique

Lorsque je vous avais présenté la première robe bi-matière de Juliette, je vous ai fait part avec enthousiasme de ma découverte de la technique des fronces à l'élastique. Plusieurs d'entre vous ont été intriguées, et je leur ai promis un petit tuto pour expliquer cette technique.

Alors bien entendu, je ne revendique en aucun cas cette technique, puisque c'est le magasine Ottobre qui me l'a fait découvrir. Mais je me permets de la partager avec vous, et notamment avec celles qui n'ont pas accès à ce magasine.

 

**********

 

Le seul matériel nécessaire est de l'élastique transparent style Framilon, et deux coupons de tissus. J'avais trouvé mon élastique (de largeur 5mm) sur la boutique Etsy d'Ottobre, mais je crois qu'ils n'en ont plus. J'ai cru aussi en voir sur plusieurs boutiques sur A Little Mercerie.

 

Couper vos pièces à assembler (ici, les dos et devant d'un T-Shirt en jersey, avec deux panneaux de jupe en coton)

Couper votre élastique : pour mesurer la longueur nécessaire, on le positionne sur la partie où seront assemblées les fronces, et on coupe à la bonne longueur (donc ici, sur les dos et devant du T-Shirt).

IMG_6451

IMG_6452

Marquer les milieux des panneaux de jupe (ou de votre coupon à froncer), et des morceaux d'élastique.

IMG_6453

Epingler l'élastique sur l'envers des marges de couture des panneaux à froncer : on épingle les côtés des panneaux avec les extrémités de l'élastique (attention à ne pas vriller l'élastique), on aligne les milieux, et on peut éventuellement mettre des épingles entre deux.

IMG_6454

IMG_6455

Il faut maintenant bâtir l'élastique à la machine. J'ai utilisé mon pied Teflon car l'élastique accroche. Il faut bien tirer sur le tissu pour tendre l'élastique pendant la couture.

IMG_6458IMG_6459

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà vos panneaux froncés !

IMG_6460

Vous pouvez maintenant les coudre là où vous le souhaitez, en emprisonnant l'élastique bati dans vos marges de coutures.

IMG_6463

IMG_6464

Et voilà le résultat :

IMG_6465

Amusez-vous bien !

Posté par Ta Thilde à 07:42 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

Opération destockage #17 - Ohé ohé matelot

Matelot navigue sur les flots

Ohé ohé matelot

Matelot navigue sur les flots.

 

Alors là, je sais déjà que vous allez me maudire tout le week-end, mais tant pis ! En fait, dites-vous que je suis généreuse, et que je ne fais que partager cette satanée musique qui n'a pas voulu quitter ma tête tout le long de la cousette qui va suivre !

J'ai attaqué mon destockage mensuel la semaine dernière. Je ne savais pas trop quoi faire, jusqu'à ce que je retombe sur les restes de jersey marine que j'avais utilisé pour mon plantain à cerises. Et comme ça faisait un petit moment qu'une robe d'esprit marin me faisait envie pour Juliette, je me suis dit que ça serait l'occasion de m'y mettre.

J'avais d'abord pensé faire une robe entièrement en jersey, en jouant avec les restes de jersey à rayures déjà utilisés . Et puis, l'envie de refaire une robe bi-matière était bien trop forte : celle à manches longues a déjà été portée tellement de fois, que j'en suis presque venue à regretter l'arrivée de la chaleur et la mise au placard de cette jolie robe si confortable (je blague, hein !). En plus, j'avais promis à certaines d'entre vous des explications concernant la réalisation des fronces à l'élastiques, c'était l'occasion idéale d'honorer ma promesse (le tuto suivra ce message).

J'aurais pu refaire la Funny Face, en raccourcissant les manches, mais le seul point que je reproche à cette petite robe, c'est son encolure un petit peu juste. Mon jersey marine étant très peu élastique, j'ai préféré contourner le problème en utilisant le patron du T-Shirt Snap Star (également d'Ottobre) comme base. La jupe a été reprise sur le patron de la première version. J'ai décoré le devant du T-Shirt d'un petit bateau en appliqué (d'où la chanson qui trotte dans la tête !). J'ai longuement hésité à mettre les parementures du T-Shirt sur l'endroit, en les soulignant d'un passepoil. Mais j'ai eu peur que ça fasse trop chargé avec l'appliqué. Des petites déco en flex et un petit ruban viennent égayer cette robette. J'ai volontairement fait toutes mes surpiqures en blanc, et même certaines avec un point triple, pour qu'elles resortent bien. Voilà ce que je peux vous dire sur la réalisation, une robe assez rapide et facile à coudre, mais pour un résultat qui me plaît bien: 

IMG_6467

IMG_6475

Quelques petits détails :

IMG_6468

IMG_6469

IMG_6470

IMG_6472

Comme souvent, j'ai vu un petit peu grand... Mais ça permet de profiter un petit peu plus longtemps des tenues cousues avec Amour, car on a du mal à garder un vêtement plus de 5 mois dans la penderie ! Ry puis même si cette robe est trop longue et trop large, je craque quand même devant ma Fripouille : 

IMG_6508

IMG_6511

IMG_6519

IMG_6522

IMG_6524

IMG_6526

IMG_6516

 Bon, je vous laisse sur ces images de notre week-end ensoleillé, et je file faire le tour des autres destockeuses pour voir qui a eu le temps de participer ce mois-ci :

La Fée Sanabosse, Les crochets de Kthylee, Clochette Bricole 

Elo et sa Tribu, L'atelier de Mathijuna, Coeur de Tribu

La Fabrique à bonheur, Scrap'A'Boom, La Mode selon Chouchou

Buzz la féeLe Chat et la Marmotte, Les Bricouderies de Pénélope

L'Effet Main, Kocotte et Cyclotte, Made in love made in mum

Devines-tu ?, Anaey, Made by [viou]

Je t'aime mon loup, 3 P'tites Frimousses, CatEcouture

Un petit chat gris, Fouarzy, Made in Hemisphère Sud

Les Créations de Zebulette, Grenouilles et Papillons, Coupe-fil

 3Z'el, des toiles, des fils..., Thé Citron, La tête dans les étoiles

Les récrés de Béa, Couds toujours... tu m'intéresses !, Les Filles du Mercredi

Et les petites nouvelles (enfin... pas si nouvelle que ça pour la première puisqu'elle a déjà participé au destockage de Mai !) :

Ema Family

La Chouette bricole

Encore une fois, si je vous ai oubliée dans la liste, ou que je n'ai pas répondu à l'un de vos mails (j'essaie de toujours le faire, mais un petit couac peut toujours arriver !), surtout, ne vous vexez pas, et RELANCEZ moi !!! Et si vous voulez nous rejoindre dans cette opération destockage, faites moi signe (le principe est toujours expliqué ICI).

**********

 

Cahier technique :

* T-Shirt Snap Star, Ottobre 3/2014, réalisé en 92cm pour le haut

* Jupe de la robe Funny Faces, Ottobre 1/2014, en 92cm

* Jersey bleu nuit Lolie Shop

* Coton marine à pois blanc Michael Miller dont je ne me souviens pas la provenance

* Chutes diverses de coton de ma "boîte à appliqués", et biais blanc en satin de mon stock

* Flex étoiles Le Chat et Bibi. (déjà utilisés ici)

27 juin 2015

Jamais deux sans trois !

Lorsqu'une pointure de la couture comme Nath'N'Style vous confie la réalisation de son sac à langer (oui, car nous allons encore parler de sac aujourd'hui !), ça vous met "légèrement" la pression ! J'ai vraiment été flattée que Nathalie accepte de me laisser lui coudre son précieux sac, mais c'est avec une certaine appréhension que j'ai abordé cette création ! J'avais au départ décidé de patronner moi même ce sac, je l'avais même entièrement dessiné. Et puis, je me suis dégonflée au dernier moment, de peur de ne pas y arriver, et ai préféré me réfugier dans une valeur sûre : le sac à langer des Mères Taupes. C'est un sac que j'avais déjà réalisé deux fois (pour nous et pour notre neveu), et pour utiliser le nôtre encore très souvent, je savais combien il est pratique.

Pour tout vous avouer, et avant de continuer, j'ai carrément sous-estimé ce sac ! A croire que le temps rend amnésique, car pourtant, lorsque je relis mes posts des premiers sacs, je me rends bien compte combien ce sac est long et technique à coudre ! Mais je me suis lancée dans cette nouvelle version tête baissée, un peu trop sûre de moi, en me disant que ça serait facile et rapide. Alors qu'en fait, non, pas du tout... Ce sac est loin d'être facile et rapide à coudre, j'ai vraiment galéré ! Il faut dire que je l'ai réalisé sans relire le pas à pas, et que du coup, j'ai tout monté à l'envers, ce qui fait que je me suis retrouvée coincée pour le montage de ma fermeture éclair principale, que j'ai du poser à la main. Sauf que si vous me suivez régulièrement, vous savez bien que je suis incapable de faire une couture manuelle régulière.... Et que ça fait tache quand cette ultime couture est celle qu'on voit le plus quand on regarde le sac !

Et puis, je pense que si ce sac est aussi compliqué à coudre, c'est aussi dû à ses épaisseurs, qui ne sont pas toujours facile à gérer. L'extérieur est en effet entièrement molletonné, l'intérieur entoilé avec un entoilage fin, le dessous du sac avec une cantonnière... Ce n'est pas ce qu'il y a de plus évident à coudre, surtout dans les petits arrondis. Mais c'est ce qui confère à ce sac toute sa solidité et sa jolie tenue. Et comme pour les premières versions, ce sac est entièrement doublé, car je ne suis pas fan de la finition au biais du modèle.

Pour les couleurs, je suis partie sur cette association, car je me rappelle que Nathalie avait beaucoup aimé cette petite paire de chaussons. Je voulais aussi absolument trouver un tissu avec des bichiques, le petit surnom du petit bonheur que couvait Nathalie. Mais il m'a été impossible de trouver des bichiques sur le moindre morceau de tissu, alors je me suis contentée de petits poissons normaux en guise de clin d'oeil. J'ai choisi de faire la base avec une bachette grise bien robuste, et de mettre des touches de couleurs ça et là grâce à un tissu rayé pour lequel j'ai eu un gros coup de coeur, et à des surpiqûres tantôt roses, tantôt bleues.

Voilà donc ce que ça donne :

IMG_6271

Une grande poche à soufflet orne le devant. C'est drôle, je n'ai pas le souvenir qu'elle soit autant en biais... Du coup, je ne sais pas si je l'ai vraiment posée de travers, ou si ce sont les photos qui donnent cette impression :

IMG_6276

IMG_6277

Par contre, ce qui est sûr, c'est que j'ai totalement oublié de centrer la fermeture sur le soufflet ! J'étais folle de rage quand je m'en suis aperçue (une fois la poche montée au devant et doublement surpiquée, tant qu'à faire !)

IMG_6278IMG_6279

 

IMG_6280

Une grande poche se trouve sur l'arrière :

IMG_6285

IMG_6286

Le dessous du sac est en simili swarovski ivoire, protégé par 4 pieds de sac :

IMG_6295

Voilà quelques petits détails des anses, des systèmes de fixation de la sangle, et de la fermeture éclair principale (on ne rigole pas sur la pose, hein !) :

IMG_6281

IMG_6284

IMG_6282

L'intérieur est très coloré ! Le côté aux petits poissons offre trois poches élastiquées :

IMG_6287

IMG_6290

Les deux poches du côtés des petites bulles sont un petit peu plus larges :

IMG_6291

Et le petit détail super important, le protège épaule :

IMG_6275

IMG_6273

J'ai encore galéré pour la pose du biais, décidément, je n'y arriverai jamais !

 

J'ai vraiment manqué de baisser les bras plusieurs fois avec ce sac, j'en ai même pleuré de honte, me disant que non, je ne pouvais vraiment pas offrir ça ! Et puis la petite voix de Nathalie résonnait dans ma tête, d'un conseil qu'elle m'avait donné à mes débuts "ne jamais abandonner une cousette, toujours terminer un projet avant d'en entreprendre un autre). Je ne regrette pas de m'être accrochée, car au final, le rendu global me plaît tout de même beaucoup... c'est juste qu'il ne faut vraiment pas regarder de prêt les finitions, car elles sont honteuses ! Mais comme avec un bébé on court tout le temps, et bien les finitions ne devraient pas avoir trop le temps d'être observées ;-)

Et puis de toutes manières, je me devais de l'envoyer, car mon petit inspecteur des travaux finis a tout vérifié, et m'a assuré que le sac était assez solide et "bô maman" pour être offert :

IMG_6299

Ce sac était accompagné de mes petits coupons pour leur Bai Jia Bei :

IMG_6256

J'ai stressé jusqu'à la réception du colis. Peur que ça ne plaise pas, qu'ils n'y voient que les défauts... Mais à peine reçue, Nathalie me passait un coup de fil toute enjouée : elle adorait son nouveau sac ! J'ai eu peur que ce ne soit pas assez mixte, mais Nathalie m'a confirmé adorer les couleurs. Bref, après ce coup de fil, tous mes doutes se sont envolés, et je suis mantenant fière de savoir que Nathalie et sa petite famille auront toujours un petit bout de moi qui les suivra !

**********

Cahier technique :

* Tuto du Sac à Langer des Mères Taupes

* Fermeture éclair blanche, Coton Girl Crazy Strip blue de Riley Blake, et coton biologique Shroom School Ma Petite Mercerie

* Cotons Fuschia et turquoise que m'avait offert la maman de Nathalie pour le Bai Jia Bei de Juliette (j'ai trouvé ça sympa d'utiliser les restes pour Nathalie)

* Sangle en coton Fuschia et pieds de sac  De Fil en Etoile

* Coton bleu rayé à bulles, et simili swarovski ivoire de mon stock

* Gabardine grise du stock de Mémé S.

* Système de fixations des sangles récupéré sur une vieille pochette

* Fermetures éclairs rose fuschia de mon stock

Posté par Ta Thilde à 07:07 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juin 2015

Son nouveau sac à dos

Une dizaine de jours avant l'anniversaire de ma fripouille, je me suis dit qu'il serait sympa d'ajouter un sac à dos à la liste de cadeaux. Car tous les matins, Juliette veut absolument porter son sac pour partir chez sa nounou, mais le dernier que je lui avais cousu était vraiment trop encombrant pour ma petite bonne femme ! J'en ai donc parlé avec la nourrice, en lui demandant si elle accepterait de garder les affaires médicales (doliprane, mouche-bébé, serum phy et tout le bazar !) à l'année, afin d'alléger le sac et de n'avoir à y glisser que le carnet de santé, la tenue de rechange et le doudou. Bien sûr, Tata Patou a accepté, je me suis donc mise en quête du modèle de sac idéal pour ma fripouille.

J'aurais pu choisir un sac Mavada, je sais qu'il aurait été parfait, bien pensé, et qu'il aurait fait son effet. Mais, j'ai pris goût à la réalisation de mes patrons de sacs. Alors bien sûr, mes modèles restent très simples et basiques, mais j'adore le sentiment de satisfaction à l'idée de me dire "c'est moi qui ait tout fait (j'en deviendrais presque orgueilleuse !). Et puis, j'adore le moment où je retourne le sac sur l'endroit, et où je constate si ce que j'avais en tête a fonctionné ou non !

Avant de dessiner ce sac, j'ai tout de même passé pas mal de temps à observer les sacs à dos pour petits. Je ne voulais pas me planter de forme, qu'il reste pratique à utiliser et à porter, bref, qu'il soit facilement utilisable par Juliette sans la gêner. Je suis partie sur la base toute simple d'un sac à dos souple avec un grand rabat. Pour la déco, j'ai craqué sur des appliqués poules et poussin de Comme un poeme, (je suis totalement sous le charme du travail de Cathy !). Ce sont ces appliqués qui ont d'ailleurs conditionnés mes choix de tissus (qui proviennent, eux, uniquement du stock).

La réalisation a été plutôt rapide, c'est un sac que j'ai pris beaucoup de plaisir à imaginer et créer :

IMG_6344

Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'un sac souple tout simple, avec un grand rabat, fermé par une attache-cartable (que Mathilde m'avait offerte lors de notre première rencontre). Le grand rabat est décoré du fameux appliqué poule (le kit était livré avec deux poules en vis à vis, mais le rabat n'était pas assez large pour les disposer joliment).

IMG_6346

La petite patte décorative du fermoir a été fabriquée avec une chute de cuir argentée de Sweet Anything.

IMG_6347IMG_6348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les deux côtés sont agrementées de deux petites poches. Des galons pompons sont posés en guise de passepoil. J'ai ajouté une petite attache sur l'un des côtés pour accrocher la pochette à tétine.

IMG_6349

La petite poignée est décorée d'un croquet fuschia.

IMG_6350

Voilà donc ce que ça donne de dos...

IMG_6352

Avec la deuxième petite poule qui a trouvé sa place ici, à côté de la mise en scène de mon étiquette.

IMG_6353

J'ai ajouté le prénom de ma fripouille au dos, mais je trouve qu'il ne ressort pas assez en gris...

IMG_6354

Les chutes de cuir argenté ont également servies à réaliser les attaches des bretelles.

Voyons maintenant voir ce que ça donne quand on ouvre le rabat...

IMG_6356

J'ai essayé de poser 2 galons de pompons en guise de double passepoil sur la grande poche avant... La technique est à revoir, le résultat est loin d'être celui que j'espèrais !

IMG_6357

IMG_6358

La grande poche est surmontée de l'appliqué poussin, je le trouvais trop craquant !

Voici enfin le contenu interne du sac, que je n'ai pas voulu surcharger. On retrouve juste une grande poche pour y glisser le carnet de santé, et un élastique noir destiné à bloquer une petite bouteille d'eau lorsqu'on part en vadrouille le week-end.

IMG_6359

J'avoue avoir été assez stressée au moment d'offrir ce sac à Juliette. Il faut dire qu'elle est habituée à voir défiler pas mal de sacs à la maison, et qu'à force, elle s'est fait un avis sur ce qu'elle aime ou non. D'autant qu'en ce moment, elle passe sont temps à qualifier les choses de "beau", ou "pas beau". J'ai donc eu quelques inquiétudes quand au fait qu'il lui plaise ou non... Elle a été ravie lorsqu'elle l'a déballé. Mais une fois rempli, elle a été beaucoup moins enthousiaste : "Maman, lé lourd". J'ai pourtant essayé d'alléger au maximum, mais c'est vrai qu'une fois le carnet de santé, la tenue de rechange, la crème solaire, le chapeau et le doudou mis dedans, ça pèse un poids qui peut sembler lourd pour ses petites épaules...

Mais la fierté de faire soi même les choses est souvent plus forte, alors de temps en temps, elle me demande quand même de porter son sac... Et là, moi, je craque :

20150622_161351

20150622_161413

Elle serait presque prête pour l'école ! Et moi, il me reste une année scolaire pour me faire à cette idée ;-)

**********

Cahier technique :

* Sac à dos, patron maison

* Appliqués Comme un Poeme

* Jean étoilé Ma Petite Mercerie (les restes de nos jeans à Juliette et moi)

* Cuir argenté Sweet Anything

* Entoilage fin Créavéa

* Boucles de sangles Jour de bonheur

* Velours ras gris Mondial Tissu (les restes de nos vestes de printemps)

* Coton rouge à pois framboise offert par ma copine Carole dans le cadre du Bai Jia Bei

* Attache-cartable offerte par Mathilde

* Stock dont je ne me souviens pas de la provenance :

Passepoil et biais argentés, croquet rose et galons pompons divers (Bouillon de couture ?), coton marine à pois blancs, et coton rouge à coeurs blancs

19 juin 2015

Les Peg Dolls de Juliette

En avril, un magasin de jouets pas très loin de chez nous a fermé et a liquidé tout son stock. C'était un magasin de jouets traditionnels, avec tout un tas de jeux en bois d'excellente qualité, le style de jeux que j'adore, mais qui, avouons le, n'est pas toujours à la porté de notre bourse ! Mais cette liquidation tombait à point nommé, puisque j'avais repéré depuis un moment dans ce magasin une magnifique maison de poupée en bois... Une maison de poupée qui pourrait facilement abriter une famille de Peg dolls...

Il me restait en effet une bonne série de petites poupées en bois à peindre, depuis celles que j'avais faites pour ma nièce. Et je m'étais promis que ça serait Juliette qui en hériterait. C'est bête, mais tant que je le peux, ça me tient vraiment à coeur de lui faire moi-même ses cadeaux d'anniversaire. Je sais bien qu'en grandissant elle aura son avis à donner, et voudra sûrement les mêmes jouets du commerce que ses copines. Alors tant que je peux, et bien je me fais plaisir !

La réalisation des peg dolls reste pour moi un véritable défi. Je n'ai aucune prédisposition pour la peinture et le dessin, alors peindre ces petits personnage est un véritable challenge. Heureusement, Pinterest offre une source inépuisable d'inspiration dans le domaine (mon tableau en la matière est d'ailleurs assez bien garni), et m'a permis de me lancer dans cette nouvelle petite série sans me sentir trop dépourvue. Et puis au fur et à mesure que les personnages ont pris vie, j'ai réussi à me défaire un petit peu de mon écran... Le geste est souvent assez imprécis, les traits ne sont pas toujours réguliers, mais j'ai mis tellement d'amour dans la réalisation de ces petits personnages que je me sens vraiment fière de les avoir fait naître ! J'ai adoré les peindre et imaginer toutes les histoires que pourraient se raconter Juliette avec.

J'ai donc peint la famille que j'avais prévu. Un papa, une maman, une ado, une petite fille, un bébé, deux chats, et un couple de grand-parents.

IMG_6404

IMG_6406

IMG_6407

IMG_6408

IMG_6410

IMG_6412

IMG_6413IMG_6414

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon, en fait, pour la photo, le bébé s'était fait la mal... On l'a retrouvé plus tard sous l'armoire, alors je vous le présente tout seul, je n'ai pas eu le courage de tout recommencer !

IMG_6432IMG_6431

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis, mes beaux parents savent que je recherche les petits véhicules en bois d'une certaine marque d'oeufs en chocolat, car ils ont justement la taille idéal pour accueillir des peg dolls. Alors il y a trois semaines, ils ont débarqués avec un tracteur et un camion de pompier. J'ai donc ajouté à la petite collection deux pompiers...

IMG_6388

IMG_6386

IMG_6385

IMG_6389

IMG_6390

Mais aussi un fermier, une poule, une vache et un cochon :

IMG_6399

IMG_6400

IMG_6401

IMG_6403

Et au dernier moment, j'ai aussi ajouté un médecin, pour essayer de dédramatiser un petit peu les visites chez le pédiatre, qui restent un suplice pour ma pauvre Juliette depuis une hospitalisation de jour qui ne s'était pas très bien passée...

IMG_6394

IMG_6396IMG_6398

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne sais pas si ça a porté ses fruits ou non, mais la visite des deux ans s'est incroyablement bien passée comparée à d'habitude !

En action, cela donne pas mal d'heures de jeu en perspectives :

IMG_6426

IMG_6423IMG_6425

 

IMG_6418

IMG_6419

IMG_6421

Et puis... Est-ce que je vous l'avoue... Je crois que je retombe dans la peau d'une petite fille de 4 ans dès que je joue avec ma fripouille et son nouveau cadeau !

16 juin 2015

Sa tenue d'anniversaire

Maintenant que l'euphorie et l'émotion des deux ans de ma Fripouille sont passées, nous allons pouvoir paser aux choses sérieuses : tout le home-made qui a été fait pour l'occasion.

Aujourd'hui, je vais donc vous présenter en détails la petite tenue qui a été cousue pour ce grand jour :

IMG_6158

En fait, je ne savais pas trop ce que j'allais lui coudre pour l'occasion, je pensais même partir sur une robe. Et puis, le jour de la sortie du patron du top (ou robe) Ondine, d'Une Rose sur la Lune, ça a été LA révélation. Il est assez rare pour moi de craquer sur un patron dès le jour de sa sortie, j'aime bien attendre les retours, pour savoir comment ça taille, si la réalisation est agréable... bref, si l'investissement en vaut la peine ou non. Mais pour Ondine, ça a été un gros gros coup de coeur, et je ne regrette absolument pas mon craquage après cette première version !

Je me suis littéralement éclatée à coudre ce modèle. Tout est agréable, de la découpe et scotchage du patron (si, si, je vous jure), aux jolis finitions intérieures. Je n'ai utilisé que des tissus de mon stock, puisque le soir même de l'achat du patron, je voulais tester ce modèle. J'ai donc dégoté une chute de liberty Ellie Ruth (que j'avais utilisé pour un cadeau de naissance à mes débuts), que j'ai associé aux restes de crépon de mon quartz (qui n'a jamais été porté !). J'ai suivi toutes les indications du patron à la lettre concernant le montage, sauf pour les coutures des côtés, que j'ai préféré coudre en couture anglaises au niveau du crépon. J'ai appris à poser un biais sur une couture de jonction, je ne le ferais pas tous les jours, mais j'adore l'impression de vêtement bien fini que ça donne !

IMG_6247

IMG_6250

IMG_6251

Et je ne résiste pas à l'envie de vous montrer l'envers du décor :

 IMG_6252

Et puis, il fallait bien un bas pour aller avec. J'ai longtemps hésité : short, pantacourt, pantalon ? Jusqu'à ce que je croise un patron de pantalon convertible en pantacourt, le compromis qui me semblait idéal. Bon, bien entendu, cette tenue aurait été parfaite si tout s'était bien passé. Mais je me suis vite rendue compte que la viscose que je voulais absolument utiliser n'aurait jamais assez de tenue pour en faire un pantalon convertible. D'ailleurs, cette viscose, parlons en... Lorsque mon mari m'a vu sortir ce tissu il m'a demandé à quoi je le destinais. Je lui ai dis que c'était pour faire un bas au joli top que je venais juste de terminer pour les deux ans de Juliette. Ce à quoi, il a répondu en grimaçant "t'es daltonienne ou quoi ?!". Apparement, mon association de couleurs était loin de lui plaire ! Mais comme toute mes pièces étaient dégouppées, j'ai décidé de terminer ce petit pantalon coûte que coûte, histoire de ne pas gâcher ! J'ai donc cousu mon pantlon convertible comme un pantalon normal. J'ai terminé le bas des jambes en élastiquant les ourlets pour donner un petit côté bouffant. J'ai aussi légérement modifié les poches en les arrondissant, pour féminiser un petit peu plus le modèle. Le pantalon est simplement élastiqué (le modèle prévoit normalement une coulisse avec un lien à nouer), histoire de faciliter les déshabillages pour aller aux toilettes... Parce que, depuis deux mois, notre fripouille est propre, mais on ne compte pas le nombre d'aller-retours que nous faisons aux toilettes dans la journée !

IMG_6240

IMG_6242

IMG_6241

Bon, c'est bien joli sur cintre, mais c'est encore mieux porté.... Et en action ! Car la demoiselle était tellement énervée qu'il a été impossible de faire une séance photo calmement, je me suis donc contentée de la suivre partout et de mitrailler de photos en espérant en obtenir quelques une de potables :

14 Juin (29)

14 Juin (19)

14 Juin (33)

14 Juin (35)

14 Juin (20)

14 Juin (11)

(encore et toujours avec son chat !)

14 Juin (1)

14 Juin (3)

14 Juin (25)

14 Juin (24)

Et quelques petits détails du pantalon :

14 Juin (14)

14 Juin (15)

(oh ce petit bidon !)

14 Juin (23)

On a quand même fini par "enfiler" un petit gilet à la fin de cette séance, le temps de ce dimanche a été loin d'être estival et chaud par chez nous :

14 Juin (26)

Et la petite bougie assortie, j'avais fait la même chose l'année dernière, je les garde bien précieusement dans notre vitrine en souvenir de ces précieux moments

IMG_20150612_204018

**********

Cahier technique :

* Patron du Top Ondine de Une Rose sur la Lune, en 3 ans

* Crépon Grenadine Ma Petite Mercerie

* Liberty Ellie Ruth de mon stock

* Perle coeur en nacre du Chouette Kit n°15

* Cordon de la mercerie de mon village

 

* Patron Convertible Pants Pier 49 de Peek-a-Boo, en 3 Ans

* Viscose Kaki trouvée dans un vide grenier