Les Créations de Ta'Thilde

21 septembre 2017

La #capsuledespitchouns - L'automne de Juliette !

EDIT : Je suis finalement en avance d'un mois puisque la capsule des Pitchounes d'automne était à rendre le 22 Octobre ! Je vous laisse donc ce message en ligne, et publierai celle d'Arthur à la bonne date (au mois, ça me laisse plus de temps pour la coudre !). Et je vous donne RDV dans les prochaines heures pour une petite surprise !!

*****

C'est déjà l'heure de présenter les copies automnales de la troisième édition du défi #capsuledespitchouns organisé par Ludovine et Hélène. A vrai dire, ce nouvel opus ne m'enchante pas plus que ça, puisque l'automne est une saison que j'ai en horreur. Je déteste voir les jours raccourcir et les températures baisser, entraînant tous les ans mon moral dans leur course...

Alors pour la capsule automnale de Juliette, j'ai essayé de retenir un peu l'été en utilisant des tissus à connotation estivale... Ah oui, avant de continuer, je me suis à nouveau mise au défi de coudre les capsules des enfants en piochant uniquement dans le stock, c'est quand même plus drôle ainsi !

Pour Juliette, j'ai donc utilisé comme tissu principal un joli voile de coton imprimé de petites fraises qui dormait dans mon stock depuis des mois. Histoire de se souvenir des saveurs gourmandes de l'été ! Ce tissu a servi à coudre mon haut, mais je l'ai également utilisé en petites touches sur la jupe et le gilet. J'utilise ainsi bien trois catégories pour valider ce défi (haut chaîne et trame, haut en jersey et robe/jupe).

IMG_1532

J'ai commencé par coudre la jupe de cette tenue. Vous reconnaîtrez sans doute la Minie Perle, la petite pépite d'Ivanne.S, parfaite pour nos princesses ! C'est un modèle que j'avais cousu il y a un moment et que je m'étais promis de refaire en taille supérieure, car il est non seulement très très sympa à coudre, mais il est également peu gourmand en tissu, et est, chose primordiale chez nous, super confortable. J'ai choisi la version simplifiée à poches, puisque c'est cette version qui nous correspond le plus. Je l'ai cousu dans des chutes de jeans (dont je vous ai déjà présenté un bermuda pour le papa, les autres projets issus de ce coupon vont venir dans les semaines qui viennent). Un petit passepoil rose pâle souligne les découpes du devant, et la ceinture est doublée du fameux coton à fraises.

IMG_1528

IMG_1530

Comme vous pouvez le constater le jean a dégorgé au lavage (il avait pourtant été prélavé avant d'être cousu)... Le truc qui fait carrément enrager...

Une petite photo sur l'envers, je crois que c'est obligatoire pour ce modèle ! J'ai volontairement supprimé un bouton de réglage au niveau de la ceinture, ça nous suffit ainsi.

IMG_1355 (2)

J'ai ensuite enchaîné avec le haut. En fait jusqu'au moment de couper le tissu je n'avais absolument aucune idée du modèle que j'allais coudre. Je savais juste qu'il me fallait trouver un patron de haut pour tissu non extensible, ce qui n'est pas une mince affaire dans ma patronthèque. Et puis en feuilletant mes magasines Ottobre je suis tombée sur une robe que je trouvais très mignonne. je me suis dit qu'en la raccourcissant, ça donnerait une sorte de top à basques, et que ça valait le coup d'essayer.

La réalisation n'a pas été franchement compliquée, mais assez longue à cause de toutes les fronces et du nombre de finitions à la main. Mais le petit haut qui est ainsi né me plaît plutôt beaucoup.

IMG_1515

IMG_1517

La patte de boutonnage est purement décorative, puisque le haut s'enfile grâce à une fermeture invisible au dos. Je n'ai pas trouvé de boutons qui allaient avec mon tissu dans mon stock, alors j'ai utilisé des pressions kam. Mais je regrette un peu, je trouve que ça fait assez grossier...

IMG_1516

IMG_1518

Je pensais au départ faire un ourlet roulotté, et puis j'ai finalement décidé de rallonger un peu pour faire un ourlet avec double rentré. En effet, je doute que Juliette porte très souvent ce petit haut d'ici l'hiver, alors j'ai fait en sorte qu'il soit portable au printemps en ayant un peu de longueur pour éventuellement rallonger.

Enfin, pour réchauffer tout ça, j'ai cousu un petit gilet. Je voulais un gilet tout simple, j'ai opté pour le Monceau Baby. J'ai tenté une extrapolation du patron en 5 ans, je n'avais pas envie d'acheter le patron dans la taille supérieure. J'ai utilisé un molleton bouclette corail que j'ai en stock depuis plus d'un an, j'avais été très déçue de son aspect à sa réception. Au final il ne rend pas si mal une fois transformé.

IMG_1521

IMG_1525

IMG_1526

Je me suis amusée à faire une petite broderie sur la poitrine. Je ne suis pas habituée à broder à la main, et ça se voit, mais ça reste lisible.

 IMG_1523

Cette tenue à été cousue en Juillet, mais Juliette a eu interdiction de la porter avant le jour de la rentrée des classes. Comme l'année dernière, je voulais qu'elle puisse faire sa rentrée dans une nouvelle tenue cousue par maman !

IMG_1733

IMG_1734

 

IMG_1736

IMG_1737

IMG_1738

IMG_1747IMG_1740

 

IMG_1748

IMG_1749

IMG_1754

N'était-elle pas trop mignonne ?!

21553217_10210000350588310_1141984200_n

Bon, je ne suis pas dupe, le petit haut en coton ne va pas être porté très longtemps, mais elle pourra tout de même potrer sa jupe et le gilet tout l'hiver sans soucis. Et en attendant, cette petite tenue me permet de sentir souffler un vent d'été sur ma fripouille quand elle la porte, et ça, c'est bon pour le moral !

Je vous retrouve le 30 pour vous dévoiler la capsule d'Arthur.... que je n'ai pas encore terminé de coudre ! J'espère donc pouvoir vous la présenter pour l'opération destockage !

La capsule des pitchounes

**********

Cahier technique :

> Pour le top :

* Robe Old Fashioned Beauty raccourcie en top, Ottobre 3/2013, en 110cm

* Voile de coton à fraises, coton blanc et pressions résines du stock

> Pour la jupe :

* Minie perle d'Ivanne.S, en 6 ans

* Jeans coton bleu et beige Les Coupons Saint Pierre

* Voile de coton à fraises et biais rose pâle du stock

> Pour le gilet

* Baby Monceau de Cozy Little World, , extrapolé en 5 ans

* Molleton à bouclettes corail Lolie Shop

* Voile de coton à fraises et pressions résines du stock


10 septembre 2017

Je couds pour mon homme avec Nabelmumu - Le bermuda en jeans

Voilà un défi auquel je ne devrais pas participer très souvent. Pas que l'envie de coudre pour mon homme manque, mais c'est loin d'être le meilleur public à la maison pour le home-made, alors je préfère consacrer mon temps libre aux garde-robes des enfants et à la mienne ! Seulement, une fois de temps en temps, ça reste sympa quand même.

Bref, pour une fois que je couds pour lui, ça valait bien le coup d'imortaliser ça en participant au défi de couture pour homme de Nabelmumu !

Cet été, on s'est vite rendu compte que mon mari n'avait plus beaucoup de shorts en bon état. Comme je venais de commander un coupon de Jeans de 3 mètres aux Coupons Saint Pierre, je me suis dit que c'était l'occasion de lui coudre un bermuda afin de tester les patrons du livre "Casual Wear pour hommes" de Christelle Benneytout. En effet, j'avais reçu ce livre à noël par mon frère, mais je n'avais pas encore eu l'occasion de l'étrenner. 

J'ai donc choisi de tester le bermuda du livre, en y ajoutant un peu de longueur, car Monsieur aime que les shorts descendent à mi mollet. Pour la taille, je suis partie sur le 40 (sa taille dans le commerce), mais je me suis vite rendue compte que le bermuda était immense (oui, je sais, si j'avais pris ses mesures, ça m'aurait évité ce problème !). J'ai dû raboter les côtés de presque 3 cm, mais même ainsi, ça n'allait pas à l'essayage final. Comme c'est un modèle qui est surpiqué de partout, j'ai eu la flemme de tout reprendre, alors j'y suis allé un peu à la barbare : j'ai décousu une partie de la ceinture au dos pour faire comme une grande pince au milieu du dos. En reprenant ainsi le bermuda ne lui glisse plus, mais l'arrière ne tombe pas impeccablement bien. Heureusement, il porte toujours des T-Shirts assez long au dessus, donc ça ne se voit pas !

Mise à part ce problème de taille (dont je suis entièrement responsable), la couture de ce bermuda a été très agréable. J'ai juste eu un soucis au niveau de la sous-patte de braquette, que j'ai montée sur l'envers du tissu (je ne sais pas pourquoi je n'arrête pas de faire cette bourde sans m'en rendre compte en ce moment !).

Voilà ce que ça donne :

IMG_1671

IMG_1672IMG_1673

 

IMG_1674

IMG_1675

On passe aux photos de pieds après les détails :

IMG_1416

IMG_1418

IMG_1417

A priori, ce bermuda lui fait même perdre la tête !

IMG_1701

Au final, mon mari est plutôt content de son nouveau bermuda, qu'il trouve confortable et qu'il a porté régulièrement dans l'été (contrairement au blanc cousu il y a deux ans qui n'a dû être porté que trois ou quatre fois...). Les photos que vous avez vues ont d'ailleurs été prises lors de nos belles vacances dans la région d'Annecy, où ce bermuda a connu son heure de gloire en ayant été porté 8 jours sur 12 !

Merci à Nabelmumu pour l'organisation de ce défi ! Et d'après ce que l'homme m'a laissé sous-entendre, il semblerait qu'il ait pris goût aux vêtements home-made... Ils se pourrait donc que je participe à d'autres éditions dans le futur !

**********

Cahier technique :

* Bermuda du livre "Casual Wear pour hommes" de Christelle Benneytout, en 40, pas mal raboté !

* Jeans bleu et beige, et fermeture éclair Les Coupons Saint Pierre

* Boutons pressions métalliques du stock

31 août 2017

Opération destockage #43 - Les accessoires de l'été

Ce message était sensé être programmé pour partir le 30, alors qe j'étais encore en vacances, et afin de ne pas vous laisser orphelines de l'opération destockage. Mais encore une fois (et ce pour la énième fois cet été), Canalblog n'en a fait qu'à sa tête et mon message n'a jamais été publié, malgré mes nombreux essais en manuel depuis mon smartphone dès que je me suis aperçue que la programmation n'avait pas fonctionné. 

Bref, me voilà donc avec un peu de retard, mais fraîche et reposée, des souvenirs plein la tête de ces belles premières vacances à 4, et d'attaque pour aborder ma rentrée professionnelle qui aura lieu demain matin. D'ailleurs, ne vous inquiétez pas si mes réponses à vos gentils petits mots tardent à arriver, il faut encore que je me remette de nos 10 heures de route de la journée, que nous finissions de défaire les bagages, que je finisse de me battre avec l'adminitration pour régler les détails de ma reprise, et que nous trouvions notre nouveau rythme après ces 6 mois de congé parental...

 

Aujourd'hui, je vous présente donc des petits accessoires cousus durant l'été. Car même si j'ai encore plusieurs cousettes datant de juin à vous présenter, on ne peut pas dire que Juillet et Août aient été très productifs. Ma mac s'est reposée, et moi j'ai profité à fond des enfants pour mes dernières semaines de congé parental. De toutes manières, même si j'avais voulu coudre plus, ils ne m'en auraient pas laissé le temps !!

En Juin, la période la plus chaude de l'été chez nous, je me suis vite rendue compte qu'Arthur se retrouvait au soleil lorsqu'il était dans la poussette. Car même si je le porte énormément, lorsqu'il faisait plus de 36 pour aller chercher Juliette au car, on préférait tous les deux la poussette pour ne pas se retrouvés collés l'un à l'autre et trempés de sueur ! J'ai donc cherché l'ombrelle que nous avions achetée d'occasion pour Juliette, et j'ai constaté avec un peu d'énervement que le tissu avait tout pourri. L'ombrelle avait été stockée fermée dans la cave pendant près de trois ans, et elle ne semble pas avoir aimé ce traitement. Comme la structure n'était pas en si mauvais état, j'ai décidé de restaurer la toile avec des chutes de wax déjà vue à maintes reprises ici, notamment. Je pensais que ça allait être un peu galère à faire, mais en moins d'une heure j'avais une ombrelle toute belle prête à servir !

Voici un petit avant / après pour vous rendre compte :

20170620_08575520170620_125733

 

 

20 Juin (1)

Comme vous pouvez le constater, cette ombrelle est assortie à la robe boule de Juliette, ce qui a énormément fait rire la fripouille lorsqu'elle a découvert cette ombrelle. Si ça c'est pas la classe !

Et voilà une dernière petite photo en situation sur les bords du lac d'Annecy, pour vous prouver que cette ombrelle était parfaite pour garder mon bonhomme au frais !

20170828_174926[1]

Je continue avec le destockage des chutes de coupon de wax, avec une trousse à pharmacie nomade. Je voulais une grande trousse pour y glisser les médicaments et les petits accessoires styles compresses, pansements... pour notre départ en vacances. J'ai donc associé à mon coupon de wax un tissu en bachette marron et ai cousu une trousse toute simple mais assez grande pour transporter tout notre nécessaire :

IMG_1653

IMG_1655

IMG_1656

Elle m'a semblée immense une fois cousue, mais il n'aurait pas fallu plus petit une fois remplie !

IMG_1676

Enfin, bien que l'été ait merveilleusement bien commencé, on s'est retrouvé à partir de mi-juillet avec une alternance de journées d'automnes entrecoupées de quelques jours de soleil. Les enfants sont vite devenus agacés de ne pas pouvoir sortir se promener lors des mauvaises journées, et ont bien failli me rendre folle plus d'une fois ! Alors pour pouvoir aller nous balader malgré les averses, j'ai décidé de coudre un vêtement de pluie à Arthur dans les restes de tissu imperméable de ma parka. J'ai choisi de coudre une cape en me disant que ça lui irait ainsi plus longtemps, et que c'est plus facile à enfiler qu'un blouson traditionnel.

Je voulais partir de la cape pour bébé de Vanessa Pouzet, mais mon coupon de tissu imperméable était trop petit. Je n'ai donc utilisé que la forme de l'encolure du patron, et j'ai dessiné les contours de la cape à l'arrache en me basant sur les dimensions de mon coupon. Heureusement pour moi, ça fonctionne plutôt pas mal ! Par contre ma capuche était à peine assez profonde, j'ai donc rajouté sur le bord une bande de tissu de la doublure. Et puisqu'on parle de lui, ce tissu de doublure a été ramené par ma belle-soeur de son voyage en Guadeloupe. Il est normalement destiné à coudre la tenue de baptême d'Arthur. Mais comme elle m'en a ramené bien plus que prévu, je me suis dit que ça ne serait pas gênant d'en sacrifier un petit morceau ! Et je trouve que cette doublure réveille très bien le tissu imperméable uni ! Par contre, une triplure aurait évité qu'on ne voit la doublure par transparence... Mais là, j'avoue que j'ai eu la flemme !

La cape se ferme grâce à une patte rectangle pressionnée. Des pressions permettent de simuler des manches, mais elles peuvent être dépressionnées en cas de besoin. Du coup cette cape est super facile à enfiler et j'arrive à l'enlever à Arthur même lorsqu'il est dans le porte-bébé, ce qui est plutôt pratique quand une belle éclaircie pointe le bout de son nez ! 

Je m'excuse d'avance pour les photos pourries, mais malgré le nombre de fois où cette cape a été de sortie, je n'ai jamais pris le temps de faire une vraie séance photos pour vous la présenter...

09 Août

P8102061[1]

P8102051[1]

Et une petite dernière avec mes cheveux et les lunettes trempés pour vous prouver que cette cape est bien imperméable puisqu'elle aura garder mon bébé bien au sec malgré les promenades souvent humides...

20170809_165921[1]

Voilà, sur ce je file me coucher en espérant mieux dormir que la nuit dernière... Et avant que je ne l'oublie, voici la liste des destockeuses pour ce mois d'août, je ferai le tour de vos blogs en septembre (et je m'excuse d'ailleurs car je n'ai même pas fini de visiter les destockages de Juillet...) :

3MetCie

1000 et une étoiles

 Anaey

Au fil de Tis

Au pays des Ouistitis

Bel'Coutures

Breizhmama

 Buzz la fée

 By Yaya

Clair de Lutin

Clefs aux Fées

 Coeur de Tribu

 Coudre et découdre

Couds toujours... tu m'intéresses !

 Coupe-fil

D'amour et de lait

Dane et le crochet

De Fil en livres

Dernièrement j'ai

Devines-tu ?

Domimod Home

Elodiecoud

Ema Family

Fil' dans ta chambre !

Gris-bonheurs

KanKatKou

La Chouette bricole

La lune à coudre

L'Arbre à Sucette

La Mode selon Chouchou

La petite manufacture du Lys

La Récréation de Magali

La Sweet Couture

La tête dans les étoiles

La Tortue qui Pique

Le Chat et la Marmotte

L'Effet Main

 Les Créations de Zebulette

Les Filles du Mercredi

Les récrés de Béa

L'étoile Buissonnière

 Les Tou'Doux

 Made by [viou]

Made in love made in mum

Miss LéaRose

Mon P'tit Mousse

Nadiakrea971

Nath'N'Style

 NMB et Compagnie

Ozélie

 P'tites bricoles de Morgane

Reyhaziel

Scrap'A'Boom

*Sur le Feel

Talou Bobinette

Tata marraine

 Thé Citron

Touteclaire

Un petit chat gris

Watougou

 

12 août 2017

A la recherche de la petite robe à bretelles idéale

En été, j'adore porter des petites robes à bretelles. Je pense que je porte ce style de robe depuis l'adolescence (petit coucou à Nabelmumu au passage !). Mais lors de la canicule de juin, je me suis aperçue qu'aucune de mes trois robes à bretelles ne m'allait. J'avais beau rentrer mon ventre, je ne parvenais pas à fermer les fermetures ! Je m'énervais, je pestais, je pleurais, vraiment, cette situation ne pouvait pas durer tout l'été ! Il me fallait de nouvelles robes à bretelles qui puissent caser mon reste de ventre dignement !

J'ai donc cherché des modèles qui ne soient pas moulant au niveau du ventre. Histoire de cacher ce qui ne va pas, et surtout d'avoir un vêtement confortable.

J'ai commencé par la robe Centaurée de Deer and Doe. Mon amie Nath'N'Style m'avait offert ce patron il y a au moins deux ans, et je n'avais pas encore eu l'occasion de le tester. J'ai utilisé les restes de mon coton aux petits hippocampes, déjà transformé en Datura. Que dire de la réalisation.... C'est du Deer and Doe, il n'y a pas grand chose à reprocher ! J'ai juste eu un soucis au niveau de la jonction de mes diagonales de l'empiècement haut. En effet, j'ai monté l'empiècement en coutures anglaises (comme préconisé dans le livret), mais je me suis retrouvé avec une grosse sur-épaisseur au centre de l'empiècement. Je m'y suis peut être mal prise, je n'en sais rien, mais ce n'était pas très esthétique. Pour rattraper le coup j'ai du réduire les coutures à cet endroit et les surfiler pour ne pas que ça s'effiloche... Je n'ai plus de sur-épaisseur, mais ça fait maintenant un pli qui rentre, ce n'est pas spécialement mieux... Et c'est rageant d'avoir voulu faire de jolies finitions pour arriver à ce bidouillage approximatif...

Le résultat sur moi n'est pas celui escompté. Au lieu de cacher mon petit ventre, j'ai l'impression que cette robe ne fait que le souligner. Je devrais le savoir pourtant, la taille haute associée aux jupes froncées, ce n'est pas pour moi ! Bon et puis je pense aussi que ce coton était un peu trop raide pour ce modèle. Bref, je vous laisse juger :

IMG_1413

IMG_1415

IMG_1416IMG_1411

 

IMG_1407

Cette robe est cousue depuis juin et je ne l'ai portée que deux fois. J'en ai pourtant eu des compliments, mais je ne me sens pas du tout mise en valeur avec, et donc pas à l'aise. Et quand je vois ces photos je reste sur cette impression... Je me laisse jusqu'à l'été prochain (j'espère bien que d'ici là j'aurais totalement dégonflé !) pour voir si je garde cette robe ou si je la recycle...

J'ai vite laissé cette déconvenue de côté pour me reconcentrer sur mon objectif : me trouver ma robe parfaite, confortable et dans laquelle je ressemble à quelque chose ! J'ai donc ressorti mon livre préféré pour m'habiller : le livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Malicieuse. J'avais depuis longtemps envie d'essayer la robe Santorini, il était temps de passer à l'acte !

Là aussi pas grand chose à redire côté réalisation, avec Viviane, ça roule à chaque fois ! Je regrette un peu mon choix de tissu, j'avais flashé sur ce beau coupon au dégradé de fleurs. Mais le potentiel grosses fleurs sur une robe est souvent mémériant, je devrais le savoir, ça aussi ! Je n'ai pas mis la décoration poitrine, il ne correspondait pas à ce que je recherche dans ce style de robe : la simplicité avant tout !

IMG_1496

IMG_1494IMG_1492

 

IMG_1490

L'autre défaut que je reproche à cette robe (mais qui vient une nouvelle fois de moi !) est que mes bretelles sont un poil courtes, mon empiècement poitrine est donc un peu trop haut. J'avais pourtant épinglé sur moi avant de passer à l'assemblage définitif, mais j'ai sûrement bougé ou zappé des marges de couture. Ceci dit même si cette robe perd en peu en cofort à cause de cela, je l'ai déjà portée plusieurs fois en cas de grosse chaleur. Ce n'est pas le coup de foudre vestimentaire du siècle, mais elle se laisse porter.

J'ai voulu laisser une seconde chance à cette robe en en cousant une version longue. Cette envie est née de mon craquage pour un coupon de double gaze (dont vous avez vu l'utilisation des chutes ICI). Pourtant les autres année je déteste les robes longues, car comme je suis petite, j'ai toujours l'impression que ça me tasse. Mais cette année cette envie de robe longue en double gaze est presque devenue viscérale, allez savoir !

IMG_1503

IMG_1502

IMG_1499

IMG_1508

Cette robe n'est pas parfaite (l'empiècement aurait mérité d'être un peu plus ajusté, la dougle gaze n'ayant pas trop de tenue, même avec une doublure en coton, je trouve que ça donne un petit effet "moi"), mais je la porte tout de même très souvent tellement elle est agréable à porter !

Et comme cette robe m'a fait changer mon point de vue sur les robes longues (je commence même à me demander pourquoi je m'interdisais ce style de robe les autres années), je vous présente la dernière robe cousue cet été. Je suis partie sur la base du Plantain (encore !), que j'ai rallongé. J'ai supprimé les manches et considérablement réduit la largeur des bretelles. J'ai également redessiné l'encolure devant en V, et reporté l'encolure du devant au dos. On passe aux phIMG_1568otos, ça semblera sûrement plus clair :

IMG_1569

 

IMG_1574

IMG_1571

IMG_1576

Cette robe est très souvent portée (on en revient toujours au même... La praticité et le confort avant tout, et avec le jersey, on ne peut pas faire mieux !). Elle a été très agréable à coudre, même si un peu longue à cause de l'épinglage rigoureux obligatoire pour ne pas trop se foirer sur les raccords de rayures. Mais je trouve que ça en valait la peine, je l'aime vraiment beaucoup !

Pour conclure, j'ai 4 nouvelles robes dans mon dressing estival, et même si seulement trois sont véritablement portées, je suis plutôt contente de cette petite série !

Je vais vous laisser là pour aujourd'hui... Et pour les trois semaines à venir, puisque je veux profiter à fond des vacancs de mon mari... et de mes derniers jours de congé parental ! Je reviendrai le 30 avec un article de destockage programmé, puis en septembre pour vous montrer les dernières cousettes de l'été non publiées... Je vous souhaite donc une belle fin d'été, et vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures !!!

**********

Cahier technique :

- > Robe N°1

* Robe centaurée de Deer and Doe, en 38

* Coton hippocampes Ma Petite Mercerie

* Biais marine à pois et fermeture invisible de la mercerie du village

- > Robe N°2

* Robe Santorini du Livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Malicieuse, en 38

* Coton épais à fleurs Modes4U

* Fermeture invisible de la mercerie du village

* Biais jaune du stock

- > Robe N°3

* Robe Santorini du Livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Malicieuse, en 38, rallongée

* Double gaze moutarde Les Coupons Saint Pierre

* Fermeture invisible de la mercerie du village

* Ruban croquet et dentelle chocolat du stock

- > Robe N°4

* Base de Plantain de Deer and Doe, en 36

* Jersey écru à rayures marines Bennytex

08 août 2017

Un Basique sans [Viou] - Le basique râté et ses copains de rattrapage

Notre chère [Viou] nous a laissé orpheline de son défi des Basiques en juin. Comme ses petits billets me manquent beaucoup (un gros bisous au passage si tu passes par ici !), je me permets aujourd'hui de vous présenter ce que je m'étais cousu pour cette édition de juin. Surtout que je m'étais vantée auprès d'elle en lui disant que son défi allait me motiver à me coudre des petits chemisiers à manches longues.

Sauf que rien ne s'est passé comme prévu, car je n'ai pas voulu acheter de patron, en pensant pouvoir me débrouiller à partir d'un patron en stock (La chemise cravatte du "Dressing chic revisite les années 70). Mais ça n'a pas été aussi facile que je l'imaginais, je vous passe les détails, mais pour résumer on a une chemise importable, avec un bas 10 fois trop loose, et des emmanchures que je ne peux même pas enfiler. Bref, ce projet en est resté là, et ma motivation à coudre pour moi en avait alors pris un coup...

20170522_132923

Heureusement, la vague de chaleur qui s'était abattue sur nous fin mai avait réussi à me sortir de ma déception, et m'avait obligée à remettre le pied à l'étrier assez vite. En effet, après 4 jours de chaleur, je m'étais aperçue qu'à part mes Daturas ( et) et deux T-Shirts du commerce, je n'avais plus rien à me mettre : tous les autres hauts ont été largement détendus par la grossesse. Je me suis donc cousu deux débardeurs à la va vite, avec des tissus du stock. Et qui dit cousette rapide et facile, dit forcément Plantain (dans sa version 1), le basique des basiques déjà validé à plusieurs reprises. Voici donc mes deux Plantains débardeurs :

IMG_1148IMG_1149

 

 

 

 

 

 

 

 

Je m'excuse d'avance pour les photos portées qui vont suivre. La séance photos a été faite à l'arrache avec mon fidèle trépied, à peine coiffée, je n'ai même pas pris la peine de changer de pantalon... Bref, vous vous rendrez tout de même compte de ce que donne ces débardeurs sur la bête !

La version rayée a été cousue la première à partir d'un jersey acheté chez Lolie Shop. Il est tout simple mais je l'aime beaucoup.

IMG_1141IMG_1143

 

IMG_1139

La deuxième version a été cousue à partir d'une chute de jersey bleu canard. J'ai un peu réduit la largeur des brettelles sur celui-ci, et j'ai cassé le côté "trop uni" grâce à deux appliqués plumes dans le dos.

 IMG_1147

IMG_1146IMG_1144

 

IMG_1150

Bon, et puis quand même, j'aurais eu des scrupules à vous présenter ces deux seuls débardeurs pour le défi de Sylvie, même si ce n'est pas le vrai jour ni le vrai défi ! Alors comme je m'étais cousue dans la foulée une nouvelle Datura, je me suis dit que j'allais vous la présenter aujourd'hui. Pas sûre que ce soit un vrai basique, mais comme je porte mes deux premières versions au moins une fois par semaine tout l'été, il est certain que ça en est un pour moi, au moins (ce qui est déjà pas mal !).

J'avais craqué pour un coton marine aux petits hippocampes chez Ma Petite Mercerie au printemps (en fait, il était destiné à doubler mon Imper avant que ma tante ne me ramène son magnifique coupon de wax !). Je l'ai associé avec de la broderie anglaise du stock. La seule petite touche de couleur plus vive se trouve au niveau des boutons du dos (des petits coeurs jaunes piqués dans le stock de Juliette, j'assume totalement !) et du biais rapporté. Pour l'encolure, je voulais changer un peu des petits triangles, mais comme je n'aime pas spécialement l'encolure arrondie, j'ai redessiné une encolure en V. Voilà ce que ça donne :

IMG_1129

IMG_1130

IMG_1131

IMG_1132IMG_1135

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que dire de cette blouse.... En plus d'avoir été un vrai régal à coudre, j'adore la porter !!!

IMG_1158

IMG_1165

IMG_1167

IMG_1168

Pour conclure, je ne regrette pas mes mésaventures, puisqu'à défaut d'avoir de nouveaux chemisiers à manches longues, j'ai trois nouveaux estivaux qui sont portés très souvent depuis qu'ils sont cousus !

Et avec ce billet, je rattrape un peu mon retard de publications. Il ne me reste que quelques robes à vous présenter, et je pourrai partir en vacances sereinement !

30 juillet 2017

Opération destockage #42 - Le combishort en double gaze

En juin, je me suis cousue une robe longue en double gaze (il faut absolument que je vous la montre... Comme toutes les cousettes de juin d'ailleurs, j'ai un paquet de choses sous le coude à vous montrer, mais, soyons honnête, vacances scolaires et blog ne sont pas tellement compatibles !). Bref, dès que Juliette avait vu cette robe longue, elle s'était approprié les chutes (alors que j'avais prévu d'y coudre une chemisette pour Arthur...). Comme je ne sais pas trop lui résister, et qu'Arthur pousse à vitesse grand V en ce moment (ses vêtements ne lui vont jamais plus de trois mois, ce qui est assez frustrant quand on a pris le temps de coudre un truc soi-même...), j'ai donc décidé de concéder ces chutes à Juliette.

En échange, je lui ai imposé le choix du patron et de l'association de tissus. Je voulais absolument lui coudre un combishort pour l'été, et ces chutes de double gaze me semblaient parfaites pour ce style de vêtement.

Je suis partie sur le patron Zephyr Romper de Figgy's. Un patron PDF que j'avais en stock depuis au moins trois ans, et que j'avais un peu oublié depuis ce temps, je l'avoue. Ce patron est normalement prévu pour être cousu en jersey, mais comme la double gaze est légèrement extensible je me suis dit que ça devrait aller. Je vous montre vite fait ce que ça donne sur cintre avant de continuer :

IMG_1402

Ce qui m'avait à l'époque fait craquer pour ce modèle, ce sont ses jolies bretelles tressées ! Et je dois bien dire qu'elles me font toujours autant d'effet, même si c'est un peu long à faire (6 bandes à coudre, retourner, assembler par trois et tresser... Bon, ce n'est pas la mer à boire non plus, mais c'est tout de même plus long à faire que des bretelles traditionnelles...). Et j'aime aussi beaucoup ce petit empiècement en coton sur le haut (un coupon Soft Cactus que j'avais eu en cadeau lors d'une commande chez Bouillon de Couture)

IMG_1403

La partie basse est normalement froncée sur le devant et le dos, mais j'ai préféré faire des petits plis creux comme je l'avais sur plusieurs versions sur le net. Une coulisse au niveau de la taille permet de passer un élastique et donne une jolie coupe une fois le vêtement porté.

IMG_1404

Les photos sur cintre ne rendent pas vraiment hommage à ce modèle, c'est porté qu'on se rend mieux compte de la mignonnerie de ce combishort (en tous cas, moi, je craque totalement... vous le constaterez au vu du nombre de photos !!). On continue donc avec les photos prises sur ma Fripouille, qui, vous le verrez, a trouvé d'autres atouts à ce modèle : ses jolis petits noeuds au bas des jambes, et ses grandes poches !

4 Juillet (8)

IMG_1384IMG_1386

 

IMG_1390

IMG_1395IMG_1394

IMG_1392

IMG_1393

4 Juillet (7)

4 Juillet (14)

Il est certain que ce modèle ne sera pas oublié les autres étés, et que de nouvelles versions en tailles supérieures verront le jour ! La seule modification que j'apporterai sera de modifier la forme de l'epiècement pour que les bretelles arrivent au bords extérieurs de celui-ci. En effet, elles sont cousu à environ 5 cm des côtés, mais je ne trouve pas ça très harmonieux. Mais ça ne reste qu'un détail, puisque voilà un vêtement qui est porté avec grand plaisir par Juliette ! Elle semble y être très à l'aise, et n'est pas gênée pour aller aux toilettes (c'était une de mes craintes avec ce style de vêtement). Et comme je vous l'ai dit, voilà une tenue qui me fait totalement fondre !

A oui, j'allais quand même oublier, le deuxième petit hic, c'est que cette matière est un peu trop fragile pour ma demoiselle, qui passe son temps à jouer dehors : elle tire régulièrement des fils... Je les rerentre à chaque lavage, mais la double gaze n'est pas tellement adaptée à ma petite casse-cou. Bon, au moins, entre ma robe (promis, elle arrive vite ici !) et ce combishort, il ne reste absolument rien de ce coupon acheté aux Coupons Saint Pierre, et nous avons deux nouveaux vêtements qui font partie de nos préférés de l'été, sans avoir créé de nouvelles chutes !

Je constate que le rythme des blogs commence à relentir à cause des vacances, voyons donc qui est encore assidue en ce mois de juillet :

3MetCie

1000 et une étoiles

 Anaey

Au fil de Tis

Au pays des Ouistitis

Bel'Coutures

Breizhmama

 Buzz la fée

 By Yaya

Clair de Lutin

Clefs aux Fées

 Coeur de Tribu

 Coudre et découdre

Couds toujours... tu m'intéresses !

 Coupe-fil

D'amour et de lait

Dane et le crochet

De Fil en livres

Dernièrement j'ai

Devines-tu ?

Domimod Home

Elodiecoud

Ema Family

Fil' dans ta chambre !

Gris-bonheurs

KanKatKou

La Chouette bricole

La lune à coudre

L'Arbre à Sucette

La Mode selon Chouchou

La petite manufacture du Lys

La Récréation de Magali

La Sweet Couture

La tête dans les étoiles

La Tortue qui Pique

Le Chat et la Marmotte

L'Effet Main

 Les Créations de Zebulette

Les Filles du Mercredi

Les récrés de Béa

L'étoile Buissonnière

 Les Tou'Doux

 Made by [viou]

Made in love made in mum

Miss LéaRose

Mon P'tit Mousse

Nadiakrea971

Nath'N'Style

 NMB et Compagnie

Ozélie

 P'tites bricoles de Morgane

Reyhaziel

Scrap'A'Boom

*Sur le Feel

Talou Bobinette

Tata marraine

 Thé Citron

Touteclaire

Un petit chat gris

Watougou

16 juillet 2017

Défi recyclage #7 - les housses de chaises transformées en cabas (en retard !) + Edit avec les résultats du tirage au sort

Avec une journée de retard, j'honore enfin le défi recyclage de Couds toujours... tu m'intéresses ! Mon défi est pourtant cousu depuis jeudi, mais impossible de trouver quelques minutes dans ce week-end du 14 juillet pour rédiger cet article. Il faut dire que notre programme ponctué de repas en famille, feux d'artifices, fête de village, visite du zoo de Beauval et de balades était bien plus alléchant !

Lors de la dernière édition du défi recyclage de Johanne, j'avais commencé le recyclage de housses de chaises. J'en avais alors transformé une en petit pantalon pour Juliette, et il m'en restait trois à utiliser. Vous aviez été nombreuses à me suggérer des idées de recyclage (merci !!), et j'avais choisi de transformer ces trois dernières housses en salopettes pour Juliette et Arthur. Mais mes plans se sont vite vus chamboulés. En effet, le petit pantalon bordeaux sort toujours de la machine à laver complètement froissé, et c'est une véritable horreur de le repasser pour lui redonner une allure portable. Je ne me voyais pas m'acharner sur mon fer à repasser avec deux vêtements supplémentaires, j'ai donc cherché une idée d'accessoires pour transformer le reste de ces housses (parce que, même s'il est horrible à repasser, il faut bien admettre que le tissu reste de bonne qualité et que la couleur ne bouge pas au fil des lavages).

Je n'ai pas eu si longtemps que ça à chercher mon idée. En effet, je commence (déjà) à préparer ma reprise du travail en septembre (ne m'en parlez pas trop, ça me déprime d'avance !). Comme je vais commencer une heure plus tôt qu'avant mon congé, la nourrice (on retrouve notre chère tata Patou, à ma plus grande joie et celle de Juliette !), préparera sûrement les enfants certains matins. Du coup, je voulais un sac distinct du sac à langer d'Arthur pour y glisser les tenues du jour. J'ai donc utilisé la deuxième housse de chaise bordeaux, auquel j'ai associé un coton aux petits hiboux (le coupon que Patricia nous a acheté pour le Bai Jia Bei d'Arthur). Pour le modèle, je suis repartie sur mon patron de cabas amélioré, déjà cousu à maintes reprises. Voilà ce que ça donne :

IMG_1477

IMG_1478

IMG_1479

IMG_1480

IMG_1481

Comme il me restait une mini chute de tissu, j'ai décidé de coudre une petite trousse de toilette assortie pour mettre le nécessaire de Juliette :

IMG_1484

IMG_1486

IMG_1487

Et puis je ne sais pas ce qui m'a pris, j'ai décidé de transformer les deux housses oranges en deux autres versions de cabas... Le premier est uniquement coupé dans une des housses, en jouant sur les flex. Le passepoil est fabriqué avec les chutes de la housse bordeaux :

IMG_1462

IMG_1463

IMG_1464

IMG_1467

IMG_1465

IMG_1466

Et celui-là, que je vous propose de gagner, parce que je me suis rendue compte que j'ai complètement zappé mon 4ème anniblog en avril (mea culpa !). Si il vous plaît, il vous suffit d'indiquer "je joue" dans un commentaire sous ce billet. Je tirerai au sort la gagnante le 1er août.

IMG_1469

IMG_1470

IMG_1472

IMG_1473

IMG_1476

IMG_1474

IMG_1475

Pour conclure ce billet, je vous mets tout de même une photo des housses avant transformation (je sais, j'aurais du commencer par ça !).

IMG_1453

Et une dernière photo de ce trio de cabas !

IMG_1461

Merci Johanne de nous aider à trouver la motivation de puiser dans notre stock de tissus à recycler !

 

EDIT DU 1ER AOUT :

Tout d'abord, permettez moi de vous dire un immense MERCI pour tous vos gentils messages sur ce billet ! S'il semble que certaines ne reçoivent mes newsletters qu'aléatoirement, je me suis rendue compte en voulant procéder au tirage au sort que je n'ai pas reçu tous vos commentaires dans ma boîte mail. Je m'excuse donc auprès de celles à qui je n'ai pas envoyé de remerciement individuel, mais je vous assure que je vous ai toutes bien lues ici, et ce, avec un immense plaisir !

Bon, passons aux choses sérieuses : je suis sûre que vous voulez toutes savoir qui est la gagnante du sac cabas aux plumes. Vous étiez 41 à vouloir participer au tirage au sort, et c'est Random qui a désigné la gagnante... Il s'agit de

Au pays des Ouistitis

Bravo à toi, j'attends ton adresse postale en privé (je dois l'avoir quelque part, mais c'est tellement le bazar chez moi en ce moment, que ça ira sans doute plus vite que tu me la renvoie !).

Je suis désolée pour les autres, mais ne vous inquiétez pas, j'ai prévu un nouveau petit concours à le rentrée !

11 juillet 2017

La robe d'anniversaire

Pour les deux premiers anniversaires de Juliette, je m'étais amusée à lui coudre une tenue spéciale pour le jour J (une robe Alula et une tenue autour du top Ondine). L'année dernière, j'ai dû renoncer à cette petite tenue spéciale, les débuts de la grossesse et de ses complications m'ayant éloignés de ma machine à coudre. Mais cette année, je n'avais aucune excuse pour ne pas renouer avec la tradition ! Si ce n'est le temps, mais même en m'y prenant la veille pour le lendemain, Juliette avait une nouvelle robe au milieu de ses cadeaux d'anniversaire !

Vous reconnaîtrez peut être Ondine, dans sa version robe. Je l'ai voulue la plus simple possible, pour bien mettre en valeur ce coton à pois dorés. J'ai donc supprimé la cordelette, et n'ai pas doublé la robe entièrement (j'ai juste doublé l'empiècement du haut, en bordant la couture d'assemblage par du biais moutarde, il faudra me croire sur parole, je viens de me rendre compte que j'ai zappé là photo !).

IMG_1151

IMG_1152

IMG_1153

IMG_1154

J'étais allé acheter du biais exprès pour finir cette robe, mais la mercière m'a arnaquée de 20 centimètres. Alors j'ai du chercher dans mon stock un biais dépareillé, et au final j'aime bien !

IMG_1155

J'ai longuement hésité sur la taille. Je me rappelais que le top était assez galère à enfiler, j'ai donc préféré faire une taille au dessus. Bien sûr ce qui devait arriver arriva : la robe est trop grande !

IMG_1201

IMG_1202

IMG_1203

IMG_1206IMG_1208

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_1205

Bon, cette robe a beau être trop grande, elle a tout de même un atout de taille... en plus de briller, elle tourne !!!!!

IMG_1211

Juliette l'a portée pour aller souffler ses bougies avec toute la famille lors d'une belle journée en plein air :

IMG_1224

Bon, avant de conclure, je dois tout de même vous avouer que je suis très déçue du tissu. Après seulement deux lavages les pois perdent leur dorure. C'est rageant, car si cette robe pourrait faire plusieurs étés en terme de taille, son aspect va vite être défraîchi...

**********

Cahier technique :

* Robe Ondine Une Rose sur la Lune, en 6ans

* Coton fuschia à pois doré Robert Kaufman, Modes4U

* Biais moutarde et fuschia, breloque du stock

Posté par Ta Thilde à 20:55 - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , , ,