Avant de commencer cet article, je voulais vous remercier infiniment pour l'accueil réservé au petit concours organisé pour mon 3ème anniblog ! Merci infiniment de vos petits mots, vos encouragements et votre enthousiasme, ça me touche énormément !

**********

En mars, nous avons eu, disséminées ça et là, quelques jours de très beau temps ensoleillé. Vous savez, ces jours de plein soleil qui vous donnent envie d'admirer les petites fleurs, de passer la journée dehors... et d'alléger un petit peu les tenues ! Le genre de journée comme celle d'aujourd'hui, qui fait tellement de bien au moral ! Cela m'a fait me rendre compte que Juliette et moi n'avions aucun blousons mi-saison : nous avons toutes les deux nos manteaux d'hivers bien chaud triplés de polaire, et chacune une petite veste en coton pour l'été, mais pas de manteau entre-deux, assez léger pour admirer le soleil briller, mais assez chaud pour se protéger des températures fraîches du matin. Alors, pour remédier à ça, et comme je voulais me mettre à la réalisation de nos petites vestes immédiatement, sans avoir à attendre le passage du facteur, nous nous sommes accordées, avec la missounette, une virée dans le magasin de tissu le plus proche de chez nous... A 50km de la maison ! Bon autant vous dire que ce sera une des uniques fois où on fera autant de route pour du tissu : si on passe sur l'accueil déplorable qui nous a été réservé, j'ai été très déçue par le manque de choix dans les tissus autre que les petits cotons fins. Nous avons tout de même fini par trouver quelques coupons de velours ras dans un coin, mais autant vous dire que le choix dans les couleurs a été très limité. Par contre, j'ai craqué sur une cretonne pour la doublure qui se déclinait dans pas mal de coloris, et qui elle, me plait vraiment beaucoup.

Le choix des modèles a été très rapide. Il y avait très longtemps que je voulais coudre un Céphée d'Ivanne S pour Juliette, et comme ce modèle existe aussi en version "grande" par le biais du modèle Aigue-Marine, j'ai sauté sur l'occasion de nous coudre les même vestes... Pas que je sois une habituée du "j'habille ma fille comme moi", mais, allez savoir pourquoi, je me suis dit que, c'était maintenant ou jamais que je pouvais oser ce petit délire couturesque, qu'après Juliette serait trop grande et que ça deviendrait carrément bizarre... Bon, et puis entre nous, je suis totalement fan des deux modèles, alors pourquoi se priver !

La réalisation des deux vestes a été un véritable délice, tellement les explications sont détaillées et limpides. Ce sont des modèles qui se cousent beaucoup plus vite que je ne l'aurais imaginé (environ deux semaines au total pour les deux vestes). Je n'ai pourtant pas lésigné sur les finitions : petit passepoil qui va bien, surpiqûres à gogo, ajouts de poches à la manière de mon Minoru Jacquet pour la veste de Juliette, et de poches réservées pour la mienne... Je me suis même amusée, comme je le fais souvent, à recouvrir des vieux boutons de mon stock avec les tissus de doublure. Par contre, tous les boutons sont purement décoratifs, et les boutons ayant une vraie fonction de fermeture dissimulent tous des pressions résine. Cela pour deux raisons : Juliette adore réussir à enlever son manteau toute seule, je n'ai pas voulu lui retirer ce plaisir ! Et puis les boutons recouverts glissent très mal dans les boutonnières, alors j'ai préféré anticiper ce soucis.

Le seul point négatif dans ce projet, et qui n'est pas des moindres, est l'utilisation de ce velours ras. Le tissu est d'une raideur pas permise, et n'est pas du tout approprié à la réalisation de modèles de ce style. En plus il froisse énormément, c'est vraiment désagréable. J'ai bien pensé à ce problème en magasin, mais la vendeuse m'a assurée qu'un premier lavage assouplirait mes coupons. Et bien, malgré ce premier lavage, et un passage en sèche linge, le tombé n'est pas vraiment plus souple... Ce qui fait que je ne sais pas si je porterais ma veste ou non... Non parce que sur Juliette ce n'est pas choquant, je trouve même son petit blouson tout mignon avec ses jolies couleurs toutes guillerettes.. Mais alors sur moi c'est cathastrophique... J'ai l'impression de porter une veste de grossesse, avec le bidon en moins, ça ne le fait pas tellement !!!

Je vous laisse juger :

 20150406_113246

De dos, on va dire que ce n'est pas vraiment choquant...

20150406_11180

Quoi que là, ça se complique déjà...

20150406_113131

Et alors de face, ça bloque carrément pour moi !!

 20150406_113319

20150406_1107

20150406_111602

Je suis par contre absolument fan de tous les petits détails...

20150406_113223

20150406_113148

20150406_113337

20150406_113211

20150406_113420

20150406_113415

On n'oublie pas de montrer nos jolies doublures :

20150406_113357

Le bilan est donc vraiment mitigé pour moi... Mais sur Juliette... je suis totalement in love !!

20150406_111932

Bonne fin de week-end pascal !

**********

Cahier technique :

* Manteau Céphée du livre "Grains de couture pour enfants" d'Ivanne Soufflet, réalisé en 2 ans

* Manteau Aigue-Marine du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet (réalisé en 38)

* Velours ras gris et framboise Mondial Tissus

* Crétonnes mini géométrique Fuschia et Turquoise Mondial Tissus

* Boutons de mon stock