Très honnêtement, j'ai eu du mal à me décider à participer à ce défi. Je m'y étais pourtant engagée dès le début auprès de notre Yaya internationale et de l'adorable Johanna (je vous embrasse au passage toutes les deux, les filles !), mais le temps passait, et ma motivation et mon énergie à coudre est assez aléatoire en ce moment. Et puis, il y a deux semaines, alors que j'habillais Juliette avec une robe tricotée par ma grand-mère, la petite effrontée me sort :

"- Maman, veux pas cette robe !

- Pourquoi ?

- Y a pas des poches ! Veux la robe Tite souris avec des poches !

- Elle est au sale, tu mets celle là.

- Elle est nulle celle-là, y a pas de poches".

Bon, c'est moi qui ait eu le dernier mot, surtout que la robe de ma grand-mère est plus que superbe, regardez plutôt :

IMG_20150922_075840

Mais, l'idée a fait son chemin dans ma tête, ajouter une Louisa Dress dans la penderie de ma Fripouille ne serait pas du luxe, d'autant que j'étais certaine qu'elle serait vite adoptée avec sa grande poche !

IMG_7613

Pour les tissus, j'ai sacrifié des coupons que je réservais à une robe Cristalline. Il faut dire que la robe Cristalline n'a pas de poches, alors c'était prendre un risque que de coudre ce modèle. Et puis ces tissus dormaient depuis décembre dernier dans mon armoire, puisque je les avais acheté pour coudre une robe à ma nièce, mais que je m'étais alors totalement plantée dans les métrages. J'avais à l'époque craqué pour un joli coupon de velours ras à chevrons, je me suis dit que ce serait l'occasion de mettre un peu de couleur et de chaleur dans cet hiver tout gris dont je ne peux déjà plus...

Passé l'assemblage bien pénible du patron PDF, j'ai trouvé la réalisation très agréable, et bien plus rapide que je ne l'imaginais. J'ai beaucoup aimé coudre cette petite robe, il faut dire qu'elle a tout pour me plaire : une pièce à passepoiler, une doublure à poser, même la fermeture éclair m'a semblée agréable à coudre ! D'ailleurs, je n'avais qu'une fermeture invisible de 22cm en stock, et ça a fait l'affaire. Par contre, ce n'est même pas la peine de chercher un seul raccord, il n'y en a aucun ! Je n'ai pas eu le courage de réfléchir à comment poser mes pièces sur le tissu (faute avouée, à demie pardonnée, non ?!). J'ai aussi décidé de supprimer les manches. Je les avais pourtant coupées, mais une fois épinglées sur la robe, j'ai trouvé que ça faisait vraiment trop lourd. Note pour plus tard : trop de chevrons tue le chevron !

Allez hop, place au défilé, sur ma missounette ravie de sa nouvelle robe !

IMG_7752

IMG_7756

Hum hum... j'ai vraiment craqué avec cette histoire de raccord... Mais bon, je suis tellement contente de ma fermeture invisible, que je me pardonne !

IMG_7738

IMG_7737

J'ai surpiqué le dessus de la poche pour qu'elle se tienne mieux, je trouvais que les boutons (offerts par ma très chère Nathalie) ne suffisaient pas.

IMG_7762

La petite déco qui plait bien à ma demoiselle...

IMG_7750

IMG_7761

J'ai hâte de découvrir toutes les autres Louisa Dress cousue à l'occasion de ce défi... D'ailleurs, celle-ci était ma première, mais surement pas la dernière ! J'en ai déjà au moins deux autres versions dans la tête ! Et je peux vous dire qu'il y en a une qui les attends déjà !

 IMG_7744

Sur ce, je vous souhaite de passer un excellent Noël ! N'abusez pas trop de la buche, mais profitez bien de vos proches ! Je vous retrouve le 30 pour le destockage ;-)

**********

Cahier technique :

* Louisa Dress de Compagnie M, en 3 ans

* Passepoil blanc de chez Cousette

* Velours ras à chevrons, cotons rose et violet Fabric.com

* Boutons Fimo de Monsieur Nath'N'Style