Ah... La petite robe noire... LA pièce indispensable d'une penderie féminine... Et pourtant, jusque là, pas une seule petite robe noire ne trônait dans mon armoire ! Je me disais souvent qu'il fallait y remédier, mais ne passais jamais à l'acte... Jusqu'à ce que je découvre que Stéphanie (Modechouchou) rêvait elle aussi de sa petite robe noire idéale, et qu'on décide de la coudre en duo... Et rien de tel que le défi des Basiques de [Viou] pour nous permettre de fixer une échéance !

Je me suis un peu déchargée sur Stéphanie pour le choix du modèle. Elle s'est amusée à comparer nos patrons communs, pour finalement me proposer de tenter une version robe de la tunique Nerta, du livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Malicieuse. Cela tombait bien, puisque cette tunique dormait sur ma To do List depuis février ! Je comptais sur le CSF pour dénicher mes tissus, mais l'annulation de ma visite de ce salon m'a contraint à passer une commande sur le net... Et je peux vous dire que je me suis totalement lâchée, je crois que j'ai noyé ma frustration dans l'achat compulsif de tissus ! Cette robe me revient presque à 50€ (bon, au final, pas tout à fait, puisqu'avec toutes les chutes, je devrais pouvoir coudre un haut voire une robe à Juliette), du jamais vu pour moi ! Je me suis fait totalement plaisir, en commandant un très joli coupon de jersey milano noir (bien épais comme j'aime), deux coupons de liberty, ainsi qu'un coupon de tissu noir à petits pois blanc. Je me suis même acheté du passepoil tout prêt, alors qu'habituellement je le prépare moi même.

Côté réalisation, j'ai ADORE coudre cette robe ! Du passepoil à gogo, des jolis empiècements à créer, je ne me suis pas ennuyée une seconde ! En fait, lorsque je me suis lancée dans cette robe, je n'avais pas cousu depuis 15 jours. Je n'en avais ni envie, ni le temps. Il a fallu que je me botte un peu les fesses pour me remettre derrière ma mac, ça faisait même parti de ma "thérapie" imposée par mon médecin... Retrouver ces sensations de création m'a tellement grisée, que ma robe était entièrement montée en deux jours ! Ça m'a fait un bien fou de transformer ces bouts de "chiffons" en un vêtement fini qui me ressemble, que mon ego et mon moral en sont remontés en flèche !

Pour la technique, j'ai quand même réussi à faire quelques boulettes, emportée par mon élan créatif ! J'ai, par exemple, oublié de rallonger mes pièces devant et dos pour transformer cette tunique en robe. Mais heureusement, étant plus petite que la stature du livre, ma robe n'est pas totalement indécente. Pour conserver le plus de longueur possible j'ai tout de même terminé les empiècements du bas de robe pas un ourlet rapporté, et non par un double rentré. J'ai aussi dû refaire deux fois le plastron, car je n'avais pas assez chevauché les pièces, j'ai donc eu peur que ça bouge dans le temps, mes coutures arrivant vraiment au ras de mes découpes. J'ai aussi dû retoucher un peu le modèle. En effet, cette tunique est assez large, puisqu'elle est censée être cousue dans un tissu non extensible. J'ai donc repris les côtés, en enlevant près de 8 cm au niveau de la taille. Pour le coup, ma robe est vraiment moulante. J'aime le rendu, mais je ne pourrais pas me permettre de la porter dans toutes les occasions ! J'ai aussi du raboter les épaules côtés emmanchures de 3 cm, car les têtes de manches tombaient trop bas pour moi.

Bon, maintenant que nous avons fait le tour des détails techniques, je pense qu'il est temps de vous montrer ce que ça donne :

IMG_7591

IMG_7594

IMG_7599

IMG_7600IMG_7601

 

 

 

 

 

 

 

 

J'adore vraiment cette robe, qui sera parfaite pour les fêtes :

IMG_7809

IMG_7864

IMG_7818

IMG_7831

IMG_7838

Bon, il y a tout de même une petite question qui me taraude... Cette petite robe noire est-elle assez basique pour honorer le défi de Sylvie ?!

En attendant qu'elle me donne sa réponse, je file chez Modechouchou admirer sa très jolie version... et je vous invite vivement à en faire autant !!

**********

Cahier technique :

* Tunique Nerta transformée en robe, du livre "Couture pour femmes" d'Etoffe Maliceuse, en 38

* Jersey Milano noir, Liberty Eben gris, Liberty Anderson gris, coton Sprinkle black cat,  passepoil blanc et biais noir de chez Cousette