Je vous avais promis un petit article sur le déménagement de mon coin couture, le voici donc.

Lorsque nous avons pris la décision d'agrandir notre famille, j'ai tout de suite su que cela signifiait de dire adieu à ma pièce couture. J'avais en effet investi depuis 6 ans la dernière chambre de la maison, dans laquelle j'avais laissé ma passion dévorer toute la place libre ! Je n'ai même pas de photos de cette pièce, il faut dire que, bien que passant énormément de temps dans cette pièce, je n'avais jamais pris le temps de me l'approprier. La tapisserie était une tapisserie de chambre d'enfant, je n'y ai jamais mis de déco (mis à part quelques cartes postales reçues, et du string crocheté par Stéphanie !). Bref, dans cette pièce se trouvait la table à repasser, un grand breau, une grande armoire à tissus, et un meuble avec tous nos papiers. 

Cet été, il a donc fallu commencer à vider cette pièce, pour la transformer en petit nid douillet pour bébé. J'ai fait un gros gros travail de tri, que ce soit dans mes tissus, patrons, et matériel. L'enjeu était en effet de caser le contenu de 9 mètres carrés dans un petit coin de la maison, et même si ce tri à au départ était fait avec beaucoup de regrets, je reconnais maintenant qu'il était plus que nécessaire, et qu'il a permis de se recentrer sur l'essentiel, le vraiment utile. J'ai aussi un peu donné, à des associations surtout.

Et puis est venu le moment du "transfert". Il a d'abord fallu réfléchir à l'endroit où j'allais m'installer. On avait le choix entre le salon, et notre chambre. Après pas mal d'hésitations, à peser le pour et le contre des deux options, on a finalement décidé de m'installer dans la chambre. C'était l'option qui nous permettait de garder un coin jeu pour les enfants dans le salon. Le plus dur pour moi dans cette décision aura été de devoir me séparer de ma coiffeuse, restaurée il y a trois ans. Ça a été un véritable crève coeur de la mettre en vente, mais il fallait faire de la place.

Il a fallu ensuite trouver un bureau, celui qui était dans ma pièce était bien trop gros pour intégrer notre chambre. On a passé des heures dans les magasins et sur internet, à trouver le bureau idéal, compact mais avec une bonne surface de travail, et surtout, qui proposait du rangement. A chaque fois que nous trouvions notre bonheur, le budget ne suivait pas. On a alors changé notre fusil d'épaule en décidant de "construire" nous même le bureau.

Pour cela, nous avons acheté quatre meubles à cases chez Leroy Merlin (de la gamme MULTIKAZ), ainsi qu'un plan de travail, que nous avons coupé aux dimensions qu'il nous fallait. Je vous montre ce que ça donne avant de continuer, ça sera plus explicite :

IMG_9526

Les meubles sont utilisés couchés, d'un côté la base du bureau est constituée de deux meubles deux cases, de l'autre de deux meubles trois cases, histoire de gagner un petit peu plus de rangements.

Toutes les cases permettent d'accueillir tous mes tissus (j'ai vraiment fait du gros gros tri, et depuis cet été, les commandes ont été très rares et ciblées, mes efforts ont bien payés !).

IMG_9541IMG_9542

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes jersey sont bien accessibles, au fond il y a surtout de la polaire et des molletons, un peu moins accessibles à cause de mes caisses de patrons que je suis obligée d'entreposer ici.

De l'autre côté, on trouve les minkee au fond, les velours et toutes les cotonnades. J'ai aussi réussi à caser mes boîtes de rubans, boutons, mon appareil à biais et un peu de bazar dans les dernières cases :

IMG_9543

IMG_9538

Bon, je vous avoue qu'en ce moment, récupérer un coupon de molleton ou de velours relève du parcours de spéléologie !!

Repassons sur le dessus du bureau ! J'arrive à caser mes deux machines lorsque j'ai besoin de coudre un vêtement, mais la plupart du temps j'en mets une de côté pour avoir plus de place pour travailler (la mac au fond, la surjeteuse sur le côté droit). Les deux machines sont posées sur des sets de tables recoupés aux bonnes dimensions pour qu'elles glissent mieux sur le bureau).

IMG_9539

 

IMG_9528

IMG_9534

 

Avec les chutes du plan de travail, mon mari a décidé de me fabriquer deux étagères. La première accueille tous mes magasines Ottobre, La Maison Victor, et mes catalogues de tricot :

IMG_9537

Des sangles accrochées sur des tiges filetées permettent de bien maintenir tout ça en place.

L'homme a tout de suite vu le potentiel de la deuxième chute, que je pensais très honnêtement emmener à la déchetterie. Il s'est amusé à clouter des couvercles pour y visser des petits pots pour bébés. Tous ces petits pots accueillent mes pressions résines :

IMG_9530

Le dessus de l'étagère me permet d'y ranger aussi pas mal de babioles :

IMG_9535

IMG_9533

IMG_9536

On a raccroché sur le mur mon porte-bobines que mon papa m'avait fabriqué il y a quelques années pour un anniversaire :

IMG_9532

Et voilà, maintenant vous savez tout sur l'envers du décor !!

Contre toute attente, je me sens beaucoup mieux dans ce tout petit espace que je ne me sentais dans ma pièce entière. Notre chambre est devenu une vraie pièce de vie, alors qu'avant elle ne servait que pour dormir. Maintenant il n'est plus rare que Juliette ou mon mari viennent y passer du temps, quand je couds... ou non !  Je me sens vraiment bien dans ce petit espace, ou nous avons essayé de tout penser pour optimiser l'espace. J'ai donc tout sous la main, et avec un stock bien moins conséquent, je perds beaucoup moins de temps qu'avant à chercher un tissu quand je débute un projet, par exemple.

Bref, le bilan de ce transfert est très positif !!