Aujourd'hui, avec près d'un trimestre de retard, je vais vous présenter mon dernier cadeau de noël home-made... Ne riez pas, ne me jugez pas, l'intéressé était content, même avec autant de retard, et c'est bien ça le principal !

Ce cadeau de noël, c'est mon papa qui l'a reçu. Je n'avais jusque là jamais cousu pour lui (ah, si, un étui de portable...). C'était un gros défi personnel qui m'a, je dois bien l'avouer, pas mal stressée ! Je ne suis déjà pas vraiment habituée à coudre des vêtements homme, mais alors pour mon père....

J'ai hésité à lui coudre son cadeau avant noël. Mais j'ai eu trop peur que ça finisse comme pour Stéphanie, avec un cadeau dont la taille n'irait pas... Le truc carrément rageant quand tu as passé du temps à t'appliquer pour gâter une personne que tu aimes (d'autant qu'elle avait carrément géré à l'époque, cette histoire m'avait presque traumatisée !!). Bon, et puis entre nous, ça m'arrangeait aussi de me laisser ce délai supplémentaire, alors je lui ai fait un bon couture, dans lequel j'ai glissé une fiche de mensurations (au passage, forcément, il fallait qu'il flotte entre deux tailles...). Et puis on a finalement choisi le modèle ensemble, il a porté son choix sur le modèle Topaze du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet. "Dans les même couleurs, j'aime bien".

Bon, j'ai mis pas mal de temps à trouver le tissu idéal, et une fois enfin trouvé, il m'aura fallu encore un mois pour m'y mettre sérieusement. Ca me tétanisait littéralement de coudre pour lui, je trouvais toujours un autre projet à passer "en priorité", de peur de râter le haut de mon papa. Mais, au bout d'un moment, il a quand même fallu se mettre un bon de coup de pied au c**, et se lancer !!

La réalisation a été plutôt chaotique. En fait, au départ, tout se passait bien. Je me suis appliquée, j'ai pris mon temps pour obtenir de jolies finitions, et j'étais plutôt contente de moi. Et puis est arrivé le moment de réaliser la patte polo. Et là, ça a été le drame. J'ai mal compris les explications, il y a eu un gros, gros bug. Je pensais que la patte finie devais mesurer 3cm, puisqu'il fallait couper deux bandes 6cm par 17. Mais il fallait bien piquer les pattes à 6cm l'une de l'autre.

J'ai donc cousu selon ce que j'ai compris, chacune de mes pattes à 6 cm l'une de l'autre, et à 3 cm de la ligne de fente. J'ai coupé la fente en Y, cousu mes hauts de patte, et essayé de retourner tout ça sur l'endroit. Mais les pattes ne se chevauchaient absolument pas, seuls les deux bords se touchaient. Et forcément, si j'essayais de les faire se chevaucher, deux gros plis disgracieux se formaient sur chaque coin. J'ai appelé à l'aide sur IG, pleuré, me suis énervée, et ai fini par aller me coucher.

Le lendemain, à tête reposée, j'ai relu et vu que la patte de boutonnage finie devait bien mesurer 6cm, et non 3cm comme je l'avais déduit (et comme ça a l'air d'être sur le modèle photographié dans le livre, car ma patte à moi est beaucoup plus large que l'originale). Bref, j'ai recoupé deux bandes de 12 cm pour faire une patte de 6cm une fois finie.  Je l'ai également  un petit peu allongée pour équilibrer le devant. Voilà ce que ça donne :

IMG_7971

J'avoue, sur cintre, ce n'est pas terrible... Mais ça va tout de même me permettre de vous présenter quelques détails :

IMG_7977

J'ai encore un petit pli sur un des côtés, cette technique est encore loin d'être maîtrisée !

Toutes les coutures ont été surpiquées :

IMG_7978

IMG_7979

Je remercie infiniment mon papa d'avoir accepté de prendre la pose pour vous monter ce que ça donne porté. Il porte ce haut dans son pantalon car je l'ai fait trop long, il faut que je le raccourcisse un petit peu, mais ça vous donne tout de même une idée du rendu :

 IMG_7986

IMG_7984

IMG_7985

Au final, je suis ravie d'avoir mené ce projet à bien, même s'il n'est pas aussi parfait que je l'aurais voulu. Et surtout, quelle fierté de voir mon père arrivé habillé par mes soins le jour de l'anniversaire de ma nièce ! 

 

Et puis, puisqu'on parle couture homme, je vais aussi vous présenter le sweat Basalte, lui aussi issu livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet, cousu pour mon homme pour la Saint-Valentin.

20160212_171514

D'ailleurs, heureusement qu'il a eu ces petits présents (le petit cadre a été fait à partir d'une peinture de Juliette : nous y avons perforé plein de petits coeurs, que nous avons ensuite disposé en dégradé dans un petit cadre), car le pauvre, a passé cette journée en tête à tête avec notre fripouille : moi, j'étais bien trop occupée à passer de mon lit aux toilettes pour évacuer ma gastro !! Bref, refermons cette minute glam et revenons en à ce sweat !

J'avais cousu la version gilet de Basalte l'année dernière, mon patron était donc déjà découpé. Ce sweat a été cousu en trois heures, un vrai régal !! J'ai passepoilé les découpes des épaules, et fait de faux ourlets doubles dans un jersey marron sur le bas des manches et du corps. J'aime plutôt bien le rendu, et c'est la seule fantaisie que je me suis permise sur ce sweat, je sais qu'il faut que ça reste sobre si je veux que ce vêtement sorte de l'armoire (ce qu'il ne fait pas beaucoup, d'ailleurs...). 

IMG_8052

IMG_8054

IMG_8055

Malheureusement, ce haut est un peu trop grand pour mon homme. Ce n'était pourtant pas le cas de la version gilet, je me suis peut-être perdue dans mes marges de couture, ou bien c'est le rendu du molleton qui fait ça (il faut dire que celui-ci est beaucoup plus fin...). J'ai proposé à mon homme de lui reprendre, mais il m'a dit de le laisser comme ça, qu'au moins, il y est à l'aise.

Vous n'aurez par contre pas de photos portées, mon homme a été moins joueur que mon papa !

**********

Cahier technique :

-> Haut topaze du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet (réalisé en 54)

* Jersey romanite "Giano" Butinette

* Tissu Frou Frou bleu Lagon de chez Truffaut

-> Pull Basalte du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet (réalisé en 48)

* Molleton kaki et jersey milano marron  Lolie Shop

* Passepoil moutarde de mon stock