Stéphanie (La Tête dans les étoiles) "vient" de me nominer aux Liebster Award. Comme je viens de répondre tout récemment à un tag, je ne jouerai pas le jeu entièrement. Par contre, c'est avec plaisir que je réponds à ses questions :

 

1/ présente toi en quelques mots

Je suis bien trop bavarde pour ne dire que quelques mots !!!

2/ quel est ton (ou tes) passe temps favoris ? (même si on le devine un peu ...)

La couture bien entendu ! Le tricot aussi, j'aime énormément. Mais ce que j'aime encore plus, c'est regarder Juliette jouer et se raconter ses histoires, c'est trop mignon !

3/ les vacances idéales pour toi ??? c'est ??

Passer du temps en famille ! A la mer si possible, car j'adore la mer... Mais rien qu'être en famille, ça me va.

4/ tes tissus favoris ?

J'ai depuis toujours une addiction aux tissus Mickael Miller, même si j'en achète de moins en moins (c'est que je deviens raisonnable avec le temps !). Je guette toujours les dernières collections avec fébrilité, et quand elles sont présentées, j'admire ça les yeux brillants, à coup de "Ah", "Oh", "wahouh, il est trop beau celui-là" !

5/ tes patrons favoris ?

Je ne pense pas avoir de marque fétiche, j'ai tendance à coudre ce qui me plaît sans vraiment faire attention aux marques. Mais quand je couds pour Juliette, je remarque que je ne suis jamais déçue par les patrons Lily Bird Studio ou Ottobre. Et pour moi, c'est vraiment la marque d'Etoffe Malicieuse qui me correspond le mieux (que ce soit le livre ou les patrons indépendants).

6/ ta couture la plus réussie ? et la moins réussie ? photos à l'appui !(bon ok même question sur ce coup qu'Elodie mais je la trouve sympa celle là !)

Je ne fais plus trop de retrospective de mes projets... Mais à réfléchir, la plus réussie, du moins une qui ne bouge pas dans le temps et que j'adore porter, c'est mon manteau Minoru Jacquet. Je viens d'ailleurs de le ressortir pour son troisième hiver. C'est un projet qui m'avait donné pas mal de mal, mais dont les efforts avaient été récompensés, à mon sens.

5 Avril (147)

(Cette photo, elle est pour toi, Mathilde, en souvenir de cette très chouette journée !)

Après, la couture qui m'aura le plus marquée, c'est incontestablement le Bai Jia Bei de Juliette. Il a plein de défauts, mais c'est le projet dont je suis la plus fière.

Et la couture la moins réussie... Pff, il y en a plein dont je ne suis pas satisfaite !!! Mais la dernière en date serait l'After Work, bien que techniquement il soit réussi, c'est loin d'être le patron qui me met le plus en valeur...

Il y a aussi une robe que j'avais cousu pour le premier noël de Juliette, une Fiorella Dress de Puperita. Elle n'était pas vraiment ratée à proprement parlé, mais quel loupé au niveau de la taille :

IMG_1965IMG_1938

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous rendre compte, elle commence seulement à porter cette robe !

7/ qu'est ce qui te met de bonne humeur le matin ? (à moins que ce soit un trait naturel chez toi ...)

Alors c'est carrément loin d'être un trait naturel chez moi, je DETESTE le matin. D'ailleurs, il ne faut pas me parler avant que je n'ai pris mon petit dej, ça me gonfle !

Ceci dit, tous les matins, quand Juliette se lève, elle vient me faire un gros câlin, me caresse le visage et me dit "hum maman je t'aime". C'est le meilleur moyen d'avoir la patate toute la journée (enfin... en ce moment ça ne suffit malheureusement pas...).

8/ ta plus grande qualité ? et ton plus vilain défaut ?

Ma plus grande qualité, je ne sais pas trop, il parait que je suis gentille et généreuse. Ceci dit avec le temps je ne sais plus si c'est une qualité, on dit souvent "trop bonne trop c***e", et en ce moment, j'ai l'impression d'être sacrément cbonne.

Mon plus grand défaut, je pense que je suis assez exigeante avec moi même, ça me bouffe vraiment, au point que je ne peux pas m'empêcher de me faire du mal en me mutilant les peaux des doigts (oui, je sais, c'est gore !). Et on ne peut pas dire que ça aide à avoir beaucoup confiance en soi...

9/ que t'apporte la blogosphère ?

Il y a peu, je disais ce que j'aimais dans la blogo : les rencontres, le partage, les échanges, l'impression de pouvoir parler de sa passion sans gonfler le monde...

Et puis là, à répondre à ces questions, je me rends compte que ça aide aussi pas mal sur le quotidien. Tenir ce blog me sert plus ou moins consciemment de thérapie : vous m'aidez à prendre confiance en mes capacités, cela me permet d'extérioriser certains démons...

10/ sur la blogo es-tu plutôt créatrice, innovatrice ? ou bien as tu plutôt tendance à t'inspirer de ce que font les autres pour tes propres réalisations ?

Il y a quelques mois, je t'aurais répondu sans hésiter que je m'inspire de ce que font les autres. Je ne pouvais pas commencer un projet sans lire des dizaines d'articles de filles qui s'étaient lancées dans le patron avant moi. Cela influençait forcément mon projet, en grappillant des détails des autres versions à droite à gauche.

Maintenant j'ai plus confiance en mes capacités ; et je ne ressens plus ce besoin, je couds comme j'en ai envie, et ce dont j'ai avant tout besoin, et ce qui en ressort reflète bien plus ma personnalité.

Ceci dit, je ne dis pas que je ne suis pas influencée par certaines choses que je vois sur la blogo, il y a toujours la découverte d'un joli patron ou d'un joli détail que je me dis qu'il faudra reproduire... Mais J'arrive maintenant à me projeter dans un projet les yeux fermés, sans avoir à imaginer mon vêtement fini au travers des créations des autres.

11/ comment t'es venue l'idée de coudre (et tricoter ou crocheter le cas échéant) ?

Le tricot, c'est ma grand-mère paternelle qui me l'a appris, quand j'avais neuf ans, alors que je passais des vacances là-bas.

La couture, c'est venu comme ça, alors que je n'avais aucune référence dans ma famille. En fait, mon autre grand-mère avait énormément cousu avant, mais je ne l'ai su qu'il y a peu. Bref, au collège j'ai eu envie d'une trousse unique, je me la suis cousue à la main en découpant un jean trop petit. Au lycée, j'ai cousu plusieurs besaces, toujours à la main. Et à 15 ou 16 ans j'ai demandé ma première machine à coudre pour Noël ou un anniversaire, je ne sais plus trop. Je me souviens avoir entendu mon frère dire "mais qu'est ce qu'elle va faire de ça ?!". J'ai cousu quelques bricoles avec ma nouvelle machine, et puis mes études supérieures ont fait que j'ai du mettre ce loisir entre parenthèses. Ce n'est qu'il y a 4 ans que je m'y suis remise et que ce loisir est finalement devenu vital !

 

Voilà, vous allez finir par tout savoir sur moi ;-)

 *****

Sinon, je profite de ce message pour vous parler du CSF. Cette année, je m'y rends pour la première fois, en compagnie de Mathilde. Deux mois que cette journée est prévue, que nos billets de trains sont achetés, et que nous décomptons les jours pour y aller ! Avec Mathilde, on se disait que ça pourrait être l'occasion de rencontrer d'autres copinautes en vrai. Alors si ça vous dit de partager un repas ou un petit café avec nous sur place, nous y passerons la journée du mercredi, n'hésitez pas à nous faire signe !