Après avoir cousu les 3 robes de petites filles pour le mariage de ma belle-soeur, j'avoue avoir un petit peu procrastiné pour m'atteler à la mienne... Je me disais toujours que j'avais le temps, puisque le mariage n'est qu'en septembre. Mais voilà, le temps file, les vacances approchent, alors pour éviter un gros stress à la rentrée, j'ai pensé qu'il serait sans doute judicieux de coudre ma robe avant les vacances. 

Pour cette robe, j'avais repéré cette épingle sur Pinterest :

 

robes de cocktail robes noires robe de soirée et par Paulafashion, $50.00

Je me suis mis en tête qu'il me fallait absolument ce dos ! Je suis donc parti à la recherche d'un patron que je pourrai adapter pour obtenir ce dos, et je suis tombé sur la June Dress de la Maison Victor. J'ai donc commandé le numéro de magasine contenant ce patron en juin, et j'en étais resté là. Et puis, mi-juillet, je me suis dit qu'il était temps de trouver un tissu, et de s'y mettre: réaliser la robe avant notre départ en vacances me permettait, en cas de soucis, d'avoir une légère marge de manoeuvre pour me retourner à la rentrée (et je peux vous dire que je suis contente de m'être offert ce luxe !!). La couleur du mariage étant le turquoise, j'ai eu un peu de mal à avoir un coup de coeur pour un tissu. D'autant que celui de la robe de Juliette me restait en tête depuis le début, mais qu'il m'a été impossible de le retrouver dans le métrage nécessaire, même aux Etats-Unis. Et puis un jour, je suis tombé, sur une de mes nouvelles boutiques en ligne préférées, sur un joli coton à grosses fleurs turquoises. Premier coup de coeur, je me suis donc empressée de passer commande, et 4 jours plus tard mon tissu avait traversé une partie de l'Europe pour que je lui fasse son sort.

Au final, au moment d'attaquer la réalisation, j'ai vite compris que les modifications du dos ne seraient pas possibles. Enfin, techniquement, si, bien sûr. Mais il y a un petit détail que j'avais occulté : mon tatouage dans le bas du dos. Si j'avais fait cette forme  de décolleté, il aurait été coupé en deux. Et vu son motif, ça aurait fait ridicule. Alors j'ai décidé de garder la forme du décolleté dos du modèle, en le rabaissant juste de quelques centimètres. Par contre, j'ai modifié l'encollure bateau pour en faire un décolleté en V, car je déteste les vêtements trop prêts du cou. J'ai aussi doublé entièrement cette robe, au lieu de doubler uniquement le corsage, car j'avais peur que la jupe soit transparente au soleil. Cette idée n'était pas bonne du tout, car en plus des plis creux qui donnent une certaine épaisseur au niveau de la taille, j'ai également l'épaisseur de la couture de la doublure qui vient s'ajouter à ce niveau. Cela donne beaucoup de volume au niveau de la taille, et vous le verrez sur les photos portées, j'ai l'impression de m'être transformée en meringue... ou en femme en début de grossesse, au choix !

Bon, je vous montre déjà ce que ça donne sur cintre...

IMG_6838

Et là, c'est le drame ! Car vous voyez, ce tissu que j'aimais tant, je trouve qu'il n'est absolument pas approprié pour en faire une robe. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que ça fait robe de mémé...

IMG_6839

En plus, il a fallu que je rate un pli sur les six : celui du milieu devant !

IMG_6842

A côté de ça, la fermeture éclair n'est pas trop mal posée, et les coutures sont bien alignées (soulignons tout de même ce qui va bien !).

IMG_6843

Vous voyez bien ici les deux décolletés (c'est bien celui du dos le plus creusé, pas de panique ;-) !).

IMG_6844

IMG_6841

Les deux jupes sont terminées par des ourlets rapportés : la jupe extérieure sur l'envers, j'ai volontairement fait celui de la jupe de doublure sur l'endroit, pour faire un petit rappel entre le  biais prune et le centre des fleurs.

Je ne suis pas du tout convaincue de cette robe sur cintre, à cause du tissu mémérisant... Mais alors porté, ça se gâte encore plus : la taille est vraiment trop haute, l'épaisseur au niveau des plis est flagrante... Bref, ce n'est pas une coupe qui me va, et encore moins dans laquelle je me sens à l'aise :

 IMG_6867

 IMG_6864

IMG_6863

IMG_6860

De face et de dos, ça pourrait encore passer, me direz vous... Mais alors de profil... Aïe, aïe, aïe :

IMG_6865

Vous voyez bien le gonflant au niveau de la taille, qui provoque un gros popotin et un gros bidon !! Sur Instagram, les copines m'ont suggéré de mettre une ceinture pour atténuer cet effet. J'ai essayé grosso modo avec une chute de tissu, mais ça ne fait pas plus joli à cause des plis qui se retrouvent coupés...

Bref, c'est la robe qui fait débat ! Moi, franchement, je ne l'aime pas, je ne me sens pas à l'aise dedans, je trouve qu'elle ne me met absolument pas en valeur. Mon homme m'a dit que ça fait mémé-moderne : il n'aime pas le tissu, mais la coupe ne le dérange pas plus que ça, et comme c'est assez court il trouve que ça fait plus jeune. Sur Instagram, les avis sont mitigés. Et Tata Bonbon (ma deuxième belle-soeur) aime bien, mais elle, je suis sûre que c'est parce qu'elle aimerait bien que le bidon suggéré soit rempli d'un petit habitant pour être deux fois plus gaga !

Bref, pour conclure, je ne pense pas me rendre au mariage avec cette robe... Sauf si je n'ai pas le temps d'en coudre une autre à la rentrée ! J'ai une vue sur un modèle, mais je serais cette fois ci plus vigilante quand au choix de tissus (plus lourd et fluide), et à la hauteur de la taille... Affaire à suivre donc, mais on verra tout ça à la rentrée.

Car à partir de demain je suis en vacances, et comme l'année dernière, je souhaite consacrer ces trois semaines de repos bien mérité à mon homme et à Juliette. Je mets donc le blog en pause, et vous donne rendez-vous à la fin du mois pour notre opération destockage. D'ici là, profitez bien de la fin de l'été !

**********

Cahier technique :

* June Dress de la maison Victor, édition été 2014, en 36

Coton Halle Rose Main White de Riley Blake MyBEEhouse

* Tissu polyester uni blanc (doublure) Butinette

* Biais prune les Coupons Saint Pierre