Je ne sais pas si vous vous rappelez, l'hiver dernier, je m'étais cousue, non sans soucis, une petite robe en molleton. Malgré tous mes déboires, cette petite robe a rencontré pas mal de succès, autant dans la vraie vie que sur la blogo. Je la porte très très régulièrement dès que les températures dégringolent, je me sens tellement bien dedans qu'elle est mon alliée idéale des week-end. Mais voilà, je la porte tellement régulièrement que je commence à m'en lasser, il était temps de lui faire une petite soeur !

La recette avait tellement bien pris que j'ai décidé de repartir sur la même base : une robe  trapèze en molleton, confortable mais qui ne fasse pas jogging. Ce qui avait été improvisé pour la première a été reporté volontairement sur celle-ci : bracelets de manches et de bas de jupe, col roulé et bande de jersey en guise de ceinture. J'ai, comme pour la première, ajouté des poches italiennes passepoilées à la jupe trapèze, pas qu'elles soient vraiment utiles, mais je trouve que ça donne un certain "rythme" à la robe. Pour le patron de base, bien que le Plantain soit très bien, je suis partie pour cette nouvelle version sur le patron du sous pull Ellebore, du livre "Couture pour femmes", d'Etoffe Malicieuse. J'ai tellement aimé coudre ce modèle que ça me paraissait évident (bon, et puis il faut bien le dire, il n'était pas encore rangé, alors que pour retrouver mon patron du Plantain, il aurait fallu que je dévire toutes mes boîtes de patrons !). J'ai tout de même du faire quelques adaptations en supprimant l'asymétrie du bas, et les petits plis du côté (pas vraiment compatibles avec l'épaisseur du molleton), ce qui fait que l'Ellébore n'est plus tellement reconnaissable sans tous les petits détails qui en font justement son charme !

Je l'ai faite un chouilla plus longue que la première, pour pouvoir éventuellement la porter au travail, bien que je n'y sois jamais vraiment à l'aise sans mon jean et mes baskets ! Il faut dire que le milieu reste assez macho, rien qu'en portant un short avec des collants je me prends des réflexions de certains clients peu délicats...

Les tissus m'ont été offerts par mon papa pour mon anniversaire. Ah oui, il faut que je vous parle de ça, j'ai été méga archie pourrie gâtée pour mon anniversaire, que nous avons fêté en début de mois. Je ne vous ferai pas la liste de mes cadeaux, j'ai bien trop honte de tout ce qui m'a été offert, mes proches sont vraiment fous ! Mais parmi tout le lots de cadeaux, je peux quand même vous montrer mon butin relatif à la couture :

IMG_5454

Bref, j'avais fait une liste de tissus à mon papa pour réaliser deux projets couture, il (enfin... sa chérie !) s'est occupé de me commander le nécessaire pour cette robe, y a ajouté le livre de Blousette Rose (qu'il me tarde de tester !), ainsi qu'un superbe palmier qui trône fièrement sur ma terrasse (merci encore !!!). C'est donc un petit peu de mon papa que je porterai surement un week-end sur deux (non, parce que ma première robe ne prend pas non plus sa retraite !) ;-)

Bon, revenons-en à ma robe, je pense que vous en avez marre de mon baratin, passons aux photos :

 IMG_5600

IMG_5602

Les poches sont bicolores, et les boutons des manches sont dépareillés :

IMG_5604

IMG_5606

IMG_5607

Cette robe, je l'adore ! C'est une couleur que je n'ai pas vraiment dans mon dressing, je la trouve pourtant si belle ! Et il parait que le rouge me va bien au teint (ce n'est pas moi qui le dit, vous étiez nombreuses à me l'avoir fait remarquer ICI), alors pourquoi s'en priver ?!

IMG_5643

Bon, là, j'avoue que le teint fait plutôt maladif, il est temps que le printemps revienne !

IMG_5644

IMG_5647

IMG_5650

IMG_5649

 Désolée pour le repassage de la robe, on revenait d'un vide grenier où Juliette a fini la balade en écharpe !

**********

Cahier technique :

* Robe extrapolée à partir du patron du sous pull Ellebore, du livre "Couture pour femmes", en 38

* Tissu sweat-shirt bordeau et jersey zig-zag rouge de chez Butinette

* Boutons et pressions résines de mon stock