Nous vous l'avions annoncé avec Mathijuna, une nouvelle séance de couture en duo était programmée pour ce début de mois de Juillet. Le modèle était tout trouvé, puisque nous avions toutes les deux craqué sur la robe Opale du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet. 

Cette nouvelle séance couture a débuté lundi. J'ai pas mal enquiquiné Mathijuna avec mes choix de tissus : je voulais réaliser ma robe en violet, sauf que quand j'ai reçu mon coupon, ce n'était pas du tout la couleur que j'imaginais ! Heureusement, dans ma commande, il y avait également un coupon de coton satiné blanc, et sur les conseils de Mathijuna, j'ai décidé de le teindre. J'ai choisi une teinture "Fruit des Bois", qui étaient sensée me donner quelque chose entre le rose et le rouge. Bon, au final, c'est bordeau qu'est ressorti mon tissu, mais ce n'est pas grave...

Comme pour la première fois, nous avions fait en sorte de découper nos tissus avant, histoire d'être vraiment opérationnelles dès le lundi. Enfin... Mathijuna a du en redécouper une partie le lundi, mais ça, je lui laisse le soin de vous le raconter... ou pas ! Nous avons fait une petite séance d'un peu plus d'une heure le matin. Cela m'a juste laissé le temps de préparer mon devant haut, il faut dire qu'avec ses petites découpes et le passepoil que j'ai voulu rajouter, ça m'a demandé un petit peu de patience. Quand j'avais fini mon devant haut, Mathijuna l'avait elle déjà cousu à sa jupe, et avait déjà réalisé tous les plis creux du modèle. J'ai essayé de la rattraper en début d'après-midi, mais en vain ! Mathijuna m'a envoyé la photo de sa robe entièrement montée, alors que moi je commençais seulement à pouvoir réaliser mon premier essayage !

Et là, ça a été le drame... Mon encolure baillait de partout ! Mais pas un petit baillement hien, un truc vraiment bien prononcé et disgracieux. J'étais vraiment déçue, car j'avais apporté beaucoup de soin à toutes mes finitions, et en plus, je ne savais pas comment rattraper la chose. Heureusement, Ivanne elle-même est venue directement à mon secours suite à un appel à l'aide sur Instagram. Sous ses bons conseils, je me suis retrouvée à déjeuner en tête à tête avec mon découd-vite mardi midi, pendant que Mathijuna réalisait ses ourlets de finitions. Mardi soir j'ai pu attaquer les modifications de mon encolure : j'ai triché au niveau des empiècements, redessiné la parementure du devant en V (je me suis dit que, quitte à redessiner, autant apporter un petit peu de fantaisie, d'autant que je ne voulais pas du col claudine), j'ai réalisé deux petites pinces au dos, mais je trouve que même avec cette modificiation ma goutte supérieure ne me colle pas assez...

Mercredi ma robe était de nouveau portable, mais loin d'être aussi jolie et bien finie que je l'espérais. Come je m'étais lancée dans cette couture avec Mathijuna, je me suis sentie obligée de terminer ma robe (je pense que je ne l'aurais pas fait sinon...), et j'ai donc poursuivi le montage. J'ai posé ma fermeture avec mon tout nouveau pied pour fermeture invisible. Je ne remercierai jamais assez Anaey de m'avoir parlé de ce petit outil, c'est d'une grande aide pour de belles finitions ! D'ailleurs, il faut que je vous parle de ma fermeture... J'ai du faire trois mercerie avant de trouver une fermeture bordeau, et au bout de la troizième, la mercière m'en a sortie une de 22 cm. Je lui ai dit qu'il m'en fallait une de 40, mais elle m'a conseillé de la poser là où l'aisance était réellement nécessaire : au niveau des hanches. C'est donc ce que j'ai fait, et elle avait raison, c'est suffisant. Je voulais vous parler de cette astuce, qui peut parfois éviter de courir les merceries quand il nous manque quelques centimètres à une fermeture en stock...

J'ai procédé à mes ourlets de finitions jeudi soir, et j'ai réalisé les photos hier matin en intérieur, car le temps ne nous a pas permis de mettre le nez dehors du week-end...... Voilà donc ce que ça donne :

IMG_3789

IMG_3790

IMG_3791

IMG_3792

IMG_3793

 

IMG_3794

IMG_3808

IMG_3809

IMG_3810

IMG_3814

Pour conclure, je me suis beaucoup amusée à coudre avec Mathijuna, mais le modèle n'est à nouveau pas à la hauteur de mes espérances. J'ai beau trouver le livre d'Ivanne magnifique, je pense que ma morphologie n'est pas adaptée à ses modèles. Et je n'ai pas le niveau suffisant pour modifier moi-même les patrons, je ne pense donc pas tester de nouveau modèle féminin tout de suite... Je ne m'en sens tout simplement pas capable, même si beaucoup me font de l'oeil.

Ca me met un peu en rage d'ailleurs tout ça, car quand je vois la réalisation de Mathijuna, je me dit que c'est vraiment trop injuste ! Sans aucune retouche, sa robe lui va comme un gant, elle est à tomber dedans !!

Mathijuna, je te remercie infiniment de m'avoir soutenue et booster pendant ces deux séances couture, j'ai adoré travailler avec toi... Et ne t'inquiètes pas, on remettra ça... Mais pas tout de suite ;-)

**********

Cahier technique :

* Patron de la robe Opale, tirée du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet (réalisée en 36)

* Passepoil aspect satiné Ivoire Ma Petite Mercerie

* Coton satiné blanc Les Coupons Saint Pierre, teint avec une teinture trouvée en grande surface