Cela faisait longtemps qu'avec Mathijuna on parlait de faire une petite couture en duo... Et puis au fil des discussions, on s'est rendu compte qu'on avait toutes les deux acheté le livre de d'Ivanne Soufflet "Grains de couture Hommes & Femmes", et qu'on avait envie de tester les même modèles. Il ne nous en aura pas fallu plus pour nous motiver, et c'est sur le modèle Quartz que nous avons décidé de nous pencher en premier.

Cette couture en duo a vraiment été géniale ! Il y a d'abord eu la quantité inavouable de mails pour nous décider sur nos tissus. Puis nous avons décidé d'échanger nos numéros, pour plus de réactivité (et pouvoir s'embetter deux fois plus vite !). Nous avions fixé la date du début des hostilités à lundi dernier. On avait convenu que tous nos tissus soient découpés et prêts à être assemblés pour le jour J, ce qui n'aura pas été si aisé que ça avec mon frère à la maison...

Lundi matin tout était finalement prêt, mais ma missounette était malade. Mathijuna a donc commencé toute seule en éclaireur, et je l'ai rattrapée en fin de matinée. J'avais décidé de réaliser ce top en variante dos nu. Malgré une prise de mesures scrupuleuse, au premier essayage de l'empiècement du haut, ça a été le drame : ça baillait de partout ! J'aurais pu réduire cet empiècement, mais j'ai eu peur qu'à trop réduire, je sois obligée de me contorsionner dans tous les sens pour l'enfiler... Après pas mal d'hésitations, et sous les encouragements de Mathijuna, j'ai donc décidé de mettre un élastique dans le dos, histoire que tout reste quand même bien en place.

Une fois ce sort fait à l'empiècement, j'ai pu finaliser le montage de ce top en fin d'après-midi, quand Mathijuna avait elle déjà fini et m'avait narguée avec ses photos de sa superbe réalisation ! J'ai réalisé ce modèle en crépon comme il était présenté dans le livre, car j'adorais la fluidité et la legereté de ce tissu. Je n'ai donc pas réduit l'ampleur de mon dos et de mon devant bas, pensant retrouver le même tombé que sur le livre. J'ai fait toutes mes finitions (sauf l'ourlet de bas) avant même de l'essayer une dernière fois, tellement pressée de pouvoir le terminer et d'envoyer moi aussi ma version à Mathijuna. C'est une grosse erreur de ma part, je le sais bien : j'ai l'impression d'être une montgolfière avec ce haut, le tombé n'est pas du tout celui que j'imaginais. En plus, le crépon, même de couleur foncée, reste transparent, je me suis demandée si j'allais réellement pouvoir porter ce haut sans soutien-gorge (pas tellement compatible avec le dos-nu !).

Bref, lundi soir, découragée, j'ai laissé mon top de côté. De toutes manières je savais que je ne pourrais pas le terminer le jour même puisque j'attendais de recevoir les nouveaux couteaux de ma surjeteuse, qui avait décidé de ne plus couper mes tissus, pour pouvoir réaliser mon ourlet roulotté.

Mardi soir, après ma corvée de repassage, je suis retombée sur mon petit haut. Je savais que si je lui laissais cette amplitude, je ne le porterai jamais. Je n'ai pas eu le courage d'user du découd-vite de peur d'abîmer mon crépon si fragile, mais j'ai décidé d'enlever un peu d'amplitude en rabottant mes côtés. J'ai aussi rajouté un petit bandeau de doublure pour cacher entièrement la poitrine. L'effet montgolfière est toujours là, mais est légèrement moins prononcé qu'au début, et le haut a perdu de sa transparence.

Et jeudi soir, j'ai trouvé mes nouveaux couteaux de surjeteuse dans ma boîte aux lettres, et j'ai enfin pu procéder à mes finitions en faisant mon ourlet roulotté...

Voilà donc ce que ça donne :

IMG_2045

IMG_2050

IMG_2055

IMG_2052

IMG_2053

Pour conclure, je dirais que ce petit haut n'est pas tellement adapté à ma morphologie tel qu'il est. Je n'ai pourtant pas beaucoup de poitrine, mais je pense qu'il est vraiment adapté aux filles à la poitrine très menue. Je le retenterais sûrement l'été prochain, mais en faisant quelques modifications : j'augmenterais alors la hauteur de l'empiècement du haut pour qu'il englobe toute la poitrine, et je supprimerais au maximum les fronces sur le devant.

Je ne pense pas beaucoup porter cette version, et j'en suis vraiment déçue car j'avais choisi des tissus de qualité pour le réaliser (c'est là que je comprends tout l'intérêt de faire une toile...). Mais je n'ai pas tout perdu non plus dans cette histoire, puisque j'ai adoré faire cette cousette en duo avec Mathijuna ! J'ai trouvé ça très ludique, et vraiment motivant (entre nous, je me serais aventurée là dedans toute seule, je me serais laissé décourager et j'aurais laissé tomber ce projet depuis longtemps...).

Je vous invite d'ailleurs vivement à aller voir sa réalisation, que je trouve beaucoup plus réussi que la mienne... C'est par ICI !

Mathijuna est sans doute un peu maso, puisque cette couture en duo lui a autant plu qu'à moi, et qu'on a décidé de signer pour une nouvelle édition. Je n'ai pas fini de l'enquiquiner, ça, je peux vous l'assurer ! Et cette fois-ci, c'est sur la robe Opale que nous avons jeté notre dévolu...

**********

Cahier technique :

* Patron du haut Quartz, variante dos-nu, tiré du livre "Grains de couture Hommes & Femmes" d'Ivanne Soufflet (réalisé en 38)

* Passepoil aspect satiné Ivoire Ma Petite Mercerie

* Crépon Grenadine Ma Petite Mercerie