Ma belle-soeur, je l'adore, mais des fois, elle a vraiment des idées pourries. Il y a bientôt un an, Juliette n'était pas encore Juliette, mais une Fripouille qui nous jouait bien des tours cachée dans mon gros ventre, Emma m'a commandé un pantalon à pont. Pas pour tout de suite, pour quand "Fripouille te laissera du temps". Juliette n'a toujours pas compris le concept de la sieste qui dure plus de 30 minutes, mais il faut bien reconnaître que quand j'ai envie de coudre le lundi, elle reste toujours calme à jouer à mes pieds dans mon bureau. Bref, cette année, je me suis donc dit que je pourrais coudre le pantalon à pont d'Emma pour lui offrir à son anniversaire.

On a d'abord pris ses mesures, qui correspondent à un tout petit riquiqui 34. Déjà, ça commençait mal, puisque mon seul patron de pantalon à pont (du Dressing Chic revisite les années 70) ne commence qu'au 36. Bon soit, on va essayer de bidouiller. Elle me prête un jean qui lui va bien pour que je puisse comparer au fur et à mesure du montage, et me donne quelques indications de couleurs pour la commande des tissus. Après avoir acheté toutes les fournitures nécessaires, je me suis retrouvée bien embêtée devant mon bouquin : je ne sais pas trop modifier de patron, et je ne savais pas comment ce modèle taillait, il m'était donc difficile de savoir sur quelle base partir.

J'ai donc décidé de faire une version test à ma taille. J'ai fouillé dans mon stock de tissu (vous remarquerez que je ne me suis pas précipitée pour à nouveau commander du tissu !), et n'ai trouvé, dans le métrage nécessaire, qu'un jean étoilé qui avait été acheté pour me coudre une petite veste pour le printemps. Comme je suis réaliste, je sais très bien que ma veste légère ne sera jamais cousue cette saison, alors j'ai décidé de sacrifier mon coupon pour en faire une toile. J'étais sceptique sur le rendu d'un tissu étoilé sur un pantalon (et je le suis toujours !), mais comme je n'étais pas certaine que la taille haute m'irait bien, je me suis dit que pour un pantalon qui ne serait sans doute que très peu porté, ça suffirait bien.

J'ai commencé ma toile, et le montage du pont, comme je l'avais présupposé en lisant les explications au préalable, m'a posé quelques soucis. C'est peut être mon manque de logique qui m'a joué des tours, je ne rejette pas du tout la faute au bouquin, mais j'ai eu un mal de chien à comprendre l'ordre de montage des sous-pattes et des parementures. Comme j'aime me compliquer la vie, j'ai voulu que mes pattes soient dans le tissu de la parementure pour ajouter un petit côté fun, mais je n'ai eu cette idée qu'après avoir coupé 2 sous pattes en jean et 2 en coton. Bref, il aura fallu du temps à mon petit cerveau pour comprendre qui coudre où ! Le découd-vite a été de sortie un bon nombre de fois, et j'ai plus que maudit Emma pendant cette étape. J'ai aussi eu la merveilleuse idée de surpiquer toutes mes coutures. Ce qui semblait judicieux en terme de solidité et de jolies finitions s'est avéré franchement galère à mettre en oeuvre quand je suis arrivée aux surpiques des côtés des jambes (les dernières à faire, avec du tissu qui s'accumulait dans tous les sens autour de mon pied de biche, si bien que je finissais par ne plus voir où je piquais !). Mais bon, je suis contente d'avoir tenue bon, car le rendu est assez propre. Ma version brouillon n'est pas exceptionnelle, mais elle m'aura permis de "comprendre" le montage du pantalon et de voir comment taille le pantalon. D'ailleurs, il me semble tailler un peu grand, puisque le 36 me va sans rentrer le ventre, alors que je porte normalement du 38. Cette impression est peut être renforcée par le fait que je ne porte jamais ce style de pantalon, et que je rajoute toujours une ceinture à mes bas.

Voilà les photos pour illustrer mes propos. je n'ai pas fait de photos "à plat", ce modèle ne s'y prétant pas vraiment...

IMG_2983

Le tissu étoilé... hum, hum, je vous avais prévenu, ce n'est vraiment pas top...

IMG_2984

Et assorti avec un tissu moustache, on est dans le nec plus ultra du quitchissime à souhait ! Non mais franchement, qu'est ce qui m'est passé par la tête ?!

IMG_2985

Malgré deux lavages préalables du jean étoilé et deux lingettes anti-décoloration lors du lavage du pantalon monté, mes moustaches sont devenues bleues... Pour une fois que je lavais au préalable mes tissus, ça n'aura pas servi à grand chose ! Ce n'est pas flagrand sur les photos, mais en vrai ça saute aux yeux !

IMG_3127

Bref, après ma version "brouillon", il a fallu attaquer le vrai pantalon, celui où il fallait que je m'applique à fond, celui d'Emma. J'ai essayé de travailler un peu le patron pour que le pantalon reste accroché aux minies hanches d'Emma, qui porte normalement du 34 du commerce. Comme je vous l'ai dit, ces modèles ne sont pas tellement photogéniques à plat, et pourtant il va falloir s'y faire, car je n'ai pas de photos portées de cette deuxième version :

IMG_3103

Cette version est déjà beaucoup plus sobre, et me plait vraiment beaucoup... Je pense que je retenterai le pantalon dans un tissu uni pour moi... Un jour, quand j'aurais le temps... Et que l'envie de recoudre ce modèle sera revenue !

J'ai décidé de ne pas faire le pont de manière contrastée, mais de le passepoiler. Même juste après avoir monté une première version, j'ai eu du mal à le monter ce fichu pont ! Il y en a eu des noms d'oiseaux prononcés dans mon bureau à cette étape !

IMG_3110

Comme pour ma version, j'ai surpiqué toutes les coutures (je suis comme ça, je signe et je persiste dans ma bétise mon soucis de perfection !).

IMG_3106

Je n'ai pas fait un ourlet traditionnel dans le bas des jambes, mais un ourlet rapporté :

IMG_3115

 IMG_3114

Ah oui, j'ai oublié de vous dire, mais pour ces pantalons, il a fallu faire, chose que je déteste, pas moins de 12 boutonnières au total. Ma machine a beau avoir une option automatique, elle est loin d'être performante sur ce type de tâche. Je me suis arrachée les cheveux plus d'une fois quand le fil cassait, ou qu'il se produisait un bourrage tissu... Mais, en trichant un peu, en ajoutant quelques points zig zag par ci par là, nous y sommes arrivées :

IMG_3120

Cela me permet d'ailleurs de participer au défi Bidouilles, Chou et Epinards (sur les boutonnières, donc). Les réalisations des autres défieuses sont par ICI.

Emma est ravie de son pantalon, qui lui va, je peux vous le dire avec beaucoup de soulagement, comme un gant ! Je pense qu'elle va déchanter au premier repassage, surtout quand on connait son amour fou pour son fer à repasser (c'est qu'il est un peu pénible à repasser ce modèle, mais ça, c'est ma petite vengeance pour en avoir autant bavé !) ! Je suis contente de lui avoir fait plaisir, mais l'année prochaine, c'est moi qui choisi son cadeau d'anniv' !

Et pour conclure, voilà une petite citation d'Emma : "Tu as une belle soeur qui est comme un écli... c'est tout fin mais ça fait bien chier !". C'est tellement ça Emma ! Mais je t'aime quand même, va ! <3

**********

Cahier technique :

* Pantalon flare du livre Dressing Chic revisite les années 70, version jean étoilé en 36, et version grise en 34

* Jean étoilé, coton moustache noir, et boutons moustache noire sur fond blanc 18mm Ma Petite Mercerie

* Gabardine grise, batiste nuée d'étoiles blanches sur fond gris FDS, et boutons nuit d'étoile argent 18mm Ma Petite Mercerie

* Passepoil maison réalisé avec la batiste étoilée

 

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Et puis, rien à voir, mais je profite de ce post pour relayer le premier anniblog de Mes Petites Créas. J'ai découvert ce blog il y a peu, et je suis vraiment sous le charme de ses créations. Séverine propose pour l'occasion de nous gâter avec une réalisation au choix de la gagnante, je n'ose croire que je gagnerai, mais ça me ferait quand même drôlement plaisir ! Si vous voulez vous aussi tenter votre chance, c'est par ICI.

Je vous laisse, je vais profiter de mon vrai premier jour de ma semaine de vacances (du coup, ne soyez pas étonnées si je mets un peu de temps à répondre à vos commentaires, mon programme est tellement chargé que je doute d'avoir beaucoup de temps pour allumer mon PC...) !