Lorsque j'ai découvert le thème du défi de Bidouilles, Chou et Epinards, je n'ai franchement pas rigolé. Je pensais même ne pas y participer. Ce défi, soit disant "ultra-facile", était de coudre un biais comme une pro. Oui, bah le biais et moi ça fait deux. C'est une technique que je n'ai jamais maîtrisé, même si ça peut paraître très simple pour certaines, chez moi, ça ne donne jamais de bons résultats. Si c'est propre sur l'endroit, c'est toujours la cata sur l'envers. Dès que je peux éviter de poser du biais, je le fais...

Et puis la semaine dernière je me suis dit "zut, je ne suis pas une dégonflée" ! J'ai donc pris mon courage à deux mains, et me suis replongée dans les explications de pause de biais pour tout bien réapprendre. Je me suis entraînée pendant deux jours, le résultat n'est pas encore exceptionnel, mais il y a du mieux... Alors je me suis lancée dans une réalisation un petit plus audacieuse que mes essais (qui se limitaient à border de biais des serviettes de toilettes pour mettre sur le tapis à langer de notre futur bébé).

Comme vous l'avez remarqué, je pense et je vis layette en ce moment, ce post ne dérogera donc pas à la règle puisqu'il est consacré à une réalisation pour notre Fripouille. C'est un ensemble pour l'été, composé d'un petit bloomer et d'une brassière cache-coeur. Les deux modèles sont réalisés en 3 mois, et sont tirés du livre des Intemporels pour Bébés d'Astrid le Provost. 

Le bloomer a été réalisé sans aucune modification. Ce qui n'a pas été le cas pour la brassière cache-coeur : remplacement du lien en ruban par des pressions résines (pour déféminiser un peu le modèle), pose d'un biais apparent sur les côtés des pans et l'encolure, et ourlet rapporté (mon premier !) sur le bas.

Toutes les fournitures viennent de chez Ma Petite Mercerie. J'ai essayé de choisir des tons mixtes, mais au final quand je regarde cet ensemble je trouve qu'il fait un peu plus garçon que fille... Mais bon, ça ne choque pas mon mari (qui semble bien l'aimer). Le bloomer est en gabardine lycra chocolat. La brassière est réalisée dans un coton de Robert Kaufman sur lequel j'avais totalement craqué (out n about bermuda caravane), et avec un biais en coton orange vif. Ce tissu m'a donné envie d'évasions et de faire découvrir le monde à notre bébé... Et comme nous sommes du genre à partir en voyage un peu "à l'arrache", en essayant au maximum de rencontrer les gens et de voir ce que les guides touristiques ne montrent pas, j'espère vraiment que notre bébé aura cet esprit aventureux et de rencontres... Mais bon, on n'en est pas là !

 Bon allez, on passe aux photos, voici la tenue dans son ensemble :

IMG_0357Et le bloomer d'un peu plus près (pas vraiment de détails à montrer, cette réalisation est ultra facile et ultra rapide, je ne vois pas l'intérêt de vous la montrer sous toutes les coutures) :

IMG_0368

IMG_0369

On passe à la pièce la plus intéressante, la brassière :

IMG_0359

La pose du biais n'est pas encore parfaite (certaines de mes coutures ne sont pas très droites), mais il y a quand même de nets progrès. La réalisation de l'ourlet rapporté n'a m'a pas posé trop de problèmes, mais je n'ai pas réussi à mettre mon biais partout au ras du bas (euh.... vous me suivez là ?). Allez, j'ose vous montrer l'endroit, mais aussi l'envers de mon travail ! :

IMG_0362

IMG_0361

IMG_0364

Pour conclure, je suis quand même contente d'avoir pris le taureau par les cornes, car ce défi m'a permis de progresser sur une technique que je détestais jusque là. Par contre, j'aurais du diminuer toutes les marges de couture, car je confirme, Citronille ça taille grand ! J'espère que notre bébé pourra porter cet ensemble d'ici la fin de l'été... Je ne pense pas coudre d'autres vêtements avant la naissance, car je trouve ça vraiment difficile de choisir mes tissus sans connaître le sexe du bébé. Tant pis, je me ferais encore plus plaisir quand il ou elle sera parmi nous (même si j'ai bien conscience que j'aurais moins de temps !).

IMG_0360